Affaire L’Amicale: après 19 ans en prison, les quatre condamnés libérés aujourd’hui

Avec le soutien de
Les avocats ont pu prouver que l’erreur vient de l’administration de la prison.

Les avocats ont pu prouver que l’erreur vient de l’administration de la prison.

Sheik Imran Sumodhee, Khaleeloudeen Sumodhee, Abdool Naseeb Keeramuth et Muhammad Shafiq Nawoor,  condamnés pour l’incendie survenu à l’Amicale le 25 mai 1999, vont retrouver la liberté aujourd’hui, jeudi 23 août. Ils auraient dû être libérés en mars 2019, mais leurs avocats ont réussi à prouver qu’il y a eu une erreur de calcul de l’administration pénitentiaire.

Cette décision été prise à la suite d’une pétition soumise par Me Shameer Hussenbocus et Me Rama Valayden. C’est l’une des affaires qui a connu le plus de rebondissements devant la justice. Après la condamnation, les appels ont été rejetés, même devant le Privy Council.

Cependant, en 2014, un appel anonyme à la une radio privée a remis toute la condamnation en cause, la personne ayant affirmé qu’il était en compagnie des frères Sumodhee à l’heure où l’incendie a éclaté. Plusieurs autres témoins ont dit la même chose.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires