Londres: l’ordre de dégel en faveur de Quantum Global maintenu

Avec le soutien de
Jean Claude Bastos de Morais a obtenu le dégel de ses comtes en Angleterre.

Jean Claude Bastos de Morais a obtenu le dégel de ses comptes en Angleterre.

Un revers pour l’Angolan Sovereign Wealth Fund devant la Haute cour anglaise, hier mercredi 22 août. La justice n’a pas accédé à la requête des avocats représentant Fundo Soberano de Angola (FSDEA) de faire appel de sa décision émise le 30 juillet, ordonnant le dégel total des actifs de 560 millions de dollars de Quantum Global. C’est ce qui ressort d’un communiqué émis par le gestionnaire des fonds.

Selon le communiqué, cette décision a été prise car lors du procès, Quantum Global a démontré qu’elle détenait un contrat valide pour gérer les fonds souverains angolais, que les frais demandés pour la gestion étaient aux normes du secteur et que toutes les procédures ont été respectées pour la sélection du gestionnaire.

Quantum Global a fait savoir qu’elle essaie toujours de dégeler les fonds qu’elle détient à Maurice. Le gel de cet argent a empêché la compagnie de gérer ses investissements sur le continent Africain, sans compter que le staff n’a pas été payé depuis le mois d’avril. «Unlike the UK case where Quantum Global successfully challenged the misleading claims made against it, the Mauritius authorities have refused officially to disclose the reason for the injunctions despite repeated calls for a fair hearing according to due process of law.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires