Projet de laboratoire d’ADN abandonné: ce que Maurice perd en termes d’avancée

Avec le soutien de
Le laboratoire des Doutremepuich à Bordeaux allait servir de modèle à celui qui aurait été mis sur pied à Maurice

Le laboratoire des Doutremepuich à Bordeaux allait servir de modèle à celui qui aurait été mis sur pied à Maurice

«Cela aurait été l’un des laboratoires les plus modernes de la région, avec un très haut niveau de technologie.» C’est, en substance, ce que nous a répondu le professeur Christian Doutremepuich, à qui nous avons demandé, lundi, à quoi allait ressembler le laboratoire d’ADN qui aurait été construit sur un terrain près de l’aéroport SSR. Projet auquel l’État mauricien n’a pas donné suite, en 2016. C’est pour cette raison que le généticien français et son fils ont engagé une procédure arbitrale à l’encontre de notre pays.

Poursuivant ses observations, le professeur Doutremepuich avance que le modèle allait être calqué sur celui de son laboratoire, à Bordeaux, qui est opérationnel depuis janvier 1996. Et qui, dit-il, emploie uniquement des personnes détentrices d’un mastère. Ce laboratoire est spécialisé uniquement dans les analyses génétiques destinées à l’identification humaine, sur mission ou réquisition judiciaire. «Nous traitons toutes les grandes affaires criminelles françaises», soutient notre interlocuteur.

Déjà, comme nous l’avons souligné dans notre édition de lundi, ce projet, selon le scientifique, «aurait eu un rayonnement mondial». Il ajoutait, même, que «si un jour [votre] Premier ministre vient à Bordeaux, je serai très heureux de l’accueillir et de lui montrer ce qu’on aurait fait à Maurice».

Christian Doutremepuich nous a aussi parlé d’un des grands dossiers qu’il a traités et qui est du domaine public, celui de l’analyse des empreintes génétiques d’Yves Montand et d’Aurore Drossart, qui affirmait être la fille de la star française, décédée en novembre 1991. Les tests ADN effectués sur le corps du chanteur et acteur par trois experts – les professeurs Doutremepuich à Bordeaux ; Moisan, à Nantes, et Sabatier, à Toulouse, en 1998 – ont exclu tout lien de parenté e ntre Yves Montand et Aurore Drossart.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires