Bar Council: «Les honoraires doivent être calculés selon la complexité de l’affaire et l’expérience de l’avocat»

Avec le soutien de
Le Bar Council répond aux remarques du rapport Lam Shang Leen

Le Bar Council répond aux remarques du rapport Lam Shang Leen. 

Le Bar Council a répondu aux critiques de la Commission d’enquête sur la drogue par le biais d’un communiqué émis ce mercredi 22 août. Le conseil trouve dommage que des remarques négatives ont été formulées mais que personne n’a été appelé pour fournir des explications à la Commission.

Un des points évoqués dans le rapport est la régulation des honoraires des avocats. A travers le communiqué, le Bar Council a fait savoir qu’une grille indicative des honoraires a été évoquée lors d’une révision du code de déontologie des hommes de loi. D’ailleurs, le conseil fait ressortir que deux clauses dans ce code parlent déjà des honoraires. La première stipule que l’avocat doit dévoiler tous les détails d’un paiement à son client. La deuxième clause de ce code dit que les frais sont fixés non seulement selon «la complexité, la longueur et la difficulté d’une affaire» mais aussi «la séniorité et l’expérience» de l’avocat.

Une des remarques du rapport est que les avocats sont à l’abri de toute surveillance des institutions financières par rapport aux honoraires qu’ils perçoivent. Le Bar Council a réfuté ce point en affirmant qu’il est en contact permanent avec la Financial Intelligence Unit.

Le Bar Council a aussi fait savoir qu’il ne serait pas approprié de prendre des mesures contre les avocats mentionnés car certains d’entre eux ont saisi la Cour suprême.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires