Tuyaux de la CWA en amiante: quels risques pour la santé?

Avec le soutien de
Des réparations en cours sur la route Vandermeersch, le dimanche 12 août, après que de vieux tuyaux en amiante ont été endommagés.

Des réparations en cours sur la route Vandermeersch, le dimanche 12 août, après que de vieux tuyaux en amiante ont été endommagés.

«Il n’y a pas de conclusion acceptable que dans l’eau, l’amiante est dangereux.» Propos de Harry Boolauck, ancien directeur de la Central Water Authority (CWA), questionné sur les risques éventuels que pourrait représenter, pour la santé, l’eau provenant des tuyaux en amiante.

Tous n’ont, en effet, pas encore été remplacés. D’ailleurs,

il y a une dizaine de jours, l’un des deux tuyaux en amiante datant de 70 ans, a été endommagé à Vandermeersch, privant les habitants d’eau pendant trois jours. L’un traverse le futur couloir du métro, l’autre se trouve le long de la route principale et desservent cette région, alimentés par le réservoir de Rose-Hill.

«En revanche, l’amiante est à risque quand il devient poussiéreux. Les gens qui le respirent sont à risque. C’est cancérigène.»

Mais il ne s’agit pas des seuls tuyaux en amiante. On en trouve aussi dans d’autres régions. Lesquelles ? La réponse de la CWA est attendue.

Au dire de Harry Boolauck, de nombreux tuyaux principaux avec de l’amiante-ciment sont répartis à travers l’île. Ceux-ci datent de bien avant la création de la CWA, à l’époque du Public Works Department qui assurait la distribution d’eau.

«Depuis l’époque coloniale, l’eau était transportée par de gros tuyaux, jusqu’à 400 mm de diamètre.» Le réseau de la CWA était constitué de tuyaux d’Asbestos Cement, raconte-t-il. Au fil des ans, ils ont été remplacés par des tuyaux en métal («cast iron pipes») à Rose-Hill, de la rue Boundary à la rue Duncan Taylor. Bien après, les tuyaux en amiante ont été remplacés par des «Polyethylene pipes», fabriqués localement avec du plastique, ou par les «ductile iron pipes» importés.

Quid du risque de boire l’eau provenant d’un tuyau en amiante ? Selon Harry Boolauck, il n’y a pas de preuve scientifique que cette eau soit dangereuse pour la santé. En revanche, l’amiante est à risque quand il devient poussiéreux. «Les gens qui le respirent sont à risque. C’est cancérigène.» Avec le temps, l’amiante se dégrade.

«Le vrai danger, c’est quand il y a une fissure dans les tuyaux. Cela peut se produire quand un poids lourd passe à côté.» Lors des réparations, les ouvriers sont les plus exposés. Ce sont eux qui sectionnent la partie endommagée et la connectent avec les Polyethylene pipes. «Ils le raccordent avec une sangle pour qu’il n’y ait pas de perdition.» Mais Harry Boolauck rassure qu’ils portent des équipements de protection.

Si, à l’époque, les tuyaux en amiante étaient stockés à La Ferme, Cluny, La Marie, au dire d’Harry Boulauck, il n’en reste pas beaucoup. Jusqu’en 2014, la CWA a remplacé les tuyaux lors des travaux de tout-à-l’égout dans les Plaines-Wilhems. Notamment à La Source, Bassin, Palma, Sodnac, Belle-Rose, Rose-Hill et Beau-Bassin. Elle s’en est graduellement débarrassée dans d’autres régions.

En 2015, la CWA avait annoncé que le budget nécessaire pour remplacer tous les vieux conduits d’eau oscillerait entre Rs 12 milliards et Rs 15 milliards. En août de la même année, des tuyaux en acier ductile de 400 mm ont remplacé les anciens en amiante sur une longueur de 2,7 km, de Case-Noyale à Coteau-Raffin. En 2017, des tuyaux en fonte ductile, de diamètre de 100, 150, 250 et 400 mm, ont remplacé ceux en amiante sur une longueur de 26 km de l’avenue John Kennedy de Vacoas à Phœnix. Un total de Rs 187 millions a été déboursé pour ce projet.

De plus, Rs 161 millions ont été injectées pour le remplacement de 30 km de tuyaux de diamètre de 100, 150, 200 et 300 mm de l’avenue John Kennedy à Solferino. En février de la même année, 2 km de tuyaux en fonte ductile de 150 mm de diamètre le long de Balance en passant par Chemin-Grenier jusqu’à morcellement Omnicane ont été remplacés au coût de Rs 52 millions. L’objectif de ce projet était de remplacer les tuyaux vétustes et en amiante-ciment pour une meilleure fourniture d’eau.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires