Meurtre de Patrick Tse Song Fok Tong: le public tente d’agresser un des suspects

Avec le soutien de
Orelly Mootooramen a participé à une reconstitution des faits ce mardi matin, 21 août, à La Tour Koenig.

Orelly Mootooramen a participé à une reconstitution des faits ce mardi matin, 21 août, à La Tour Koenig.

Orelly Mootooramen, 21 ans, l’une des accusés du meurtre du vigile Patrick Tse Song Fok Tong, a participé à une reconstitution des faits ce mardi matin, 21 août, à La Tour Koenig. Après l’exercice, un membre du public a lancé une pierre en sa direction.

Elle a expliqué à la police comment elle a procédé pour attirer le vigile de 44 ans dans un guet-apens. Orelly Mootooramen a expliqué qu’elle n’était pas d’accord que la victime ne lui propose que Rs 100 «pou al kas enn poz». Avec l’aide de son proxénète Keven Chengapen et d’un autre complice, ils ont établi un plan pour dépouiller Patrick Tse Song Fok Tong. Mais le vol a mal tourné.

Keven Chegapen et son acolyte ont tabassé Patrick Tse Song Fok Tong qui se trouvait en compagnie de leur amie dans un buisson avant de lui voler ses Rs 900. Grièvement blessé à la tête et au visage, Patrick Tse Fok Tong a pu rejoindre les locaux de la Compagnie nationale de transport pour chercher de l’aide. Les employés ont alerté la police et le SAMU. En attendant les secours, Patrick Tse Song Fok Tong a raconté sa mésaventure avant de perdre connaissance.

Après l’exercice, alors qu’Orelly Mootooramen montait à bord d’un véhicule de la police, un individu qui assistait à la reconstitution a tenté de l’agresser en envoyant une pierre en sa direction. L’enquête est menée par la CID de Port-Louis Sud sous la supervision du surintendant de police Sailesh Behary.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires