Bon-Accueil: accusé d’avoir montré ses bijoux de famille à sa voisine

Avec le soutien de
(Photo d’illustration)

(Photo d’illustration)

Le 24 août. C’est la date à laquelle il connaîtra le «sort» que lui réserve la justice. Deux charges formelles de gross indecent act in public pèsent sur Jean-Claude Pierre Boilam, qui a mis le paquet, semble-t-il. Il est accusé d’avoir baissé son pantalon et exposé ses parties intimes devant sa voisine, tout en l’insultant copieusement.

L’incident s’est produit le 12 mars 2016, à Meetoo Lane, Bon-Accueil. Mais l’acte indécent commis par le suspect de 27 ans n’a pas reçu un bon accueil de la part de la voisine. Ni les menaces à caractère sexuel d’ailleurs. «To pu koné mo enn bon zom…» aurait-il lancé.

Problème de voisinage

Toute cette affaire aurait pour toile de fond un problème de voisinage entre l’accusé, le frère de ce dernier et la femme en question. Une histoire de terrain serait à l’origine d’un litige et de disputes. L’escalade de la violence verbale a ainsi connu son apothéose lorsque Jean-Claude Pierre Boilam a décidé de montrer ses bijoux de famille à la voisine en question lors d’une altercation.

Le frère du suspect, Jean Cédric Boilam, 25 ans, soudeur de son état, est pour sa part accusé d’avoir proféré des paroles déplacées à l’encontre de son voisin, le 9 octobre 2015.

Les deux accusés sont défendus par Me Tony Gukhool.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires