Piscines dans les campements: la sécurité prend l’eau

Avec le soutien de
Les dispositifs de sécurité se fait à la discrétion du propriétaire qui détient une villa ou un campement qui comprend une piscine.

Les dispositifs de sécurité se fait à la discrétion du propriétaire qui détient une villa ou un campement qui comprend une piscine.

Il voulait juste récupérer son ballon. Mais l’issue a été fatale pour Jaden Wilson Azemoth, 3 ans. Le petit gisait inerte dans une piscine et n’a pu être réanimé. Il a rendu son dernier soupir le 4 août. Ce nouveau cas de noyade pose des interrogations sur les piscines privées.

Quelles normes existent en matière de sécurité pour ces bassins artificiels ? Pour les hôtels, l’article 13 des Tourism Authority (Hotel Classification) Regulations de 2015 s’applique. Par exemple, des marquages et indications de la profondeur, un revêtement anti-dérapant au sol et à l’intérieur, du matériel de sauvetage, entre autres, doivent être pourvus, soutient-on à la Tourism Authority. Par contre, pour les campements privés, cela semble être la loi de la jungle.

«Franchement, nous n’avons rien prévu pour la piscine. Nous louons à long-terme et surtout à des adultes. Nous avons surtout un petit espace de relaxation. Maintenant que vous en parlez, je penserai éventuellement à instaurer ces mesures», avoue un gestionnaire de location de campement. Pour sa part, une interlocutrice affirme disposer d’une porte clôturée et cadenassée autour de la piscine du campement qu’elle loue : «On ouvre l’accès aux clients adultes qui assurent la surveillance des enfants qui les accompagnent.»

En fait, la provision de ces dispositifs de sécurité se fait à la discrétion du propriétaire. À ce titre, des balustrades en verre (du frameless glass) peuvent être installées. Selon un responsable à Kosi Xpanda, firme spécialisée en la matière, des versions en inox sont aussi sur le marché mais sontmoins recommandées à cause du chlore.

Protocole de sécurité

Néanmoins, il confirme qu’aucun règlement ne contraint de telles provisions. «À l’inverse, pour les villas à Maurice, il y a cette contrainte. Idem en Europe et aux États-Unis où cette mesure est obligatoire. D’ailleurs, lorsque des expatriés viennent ici, plusieurs exigent de telles installations», confie-t-il. Au Mauritius Sports Council, l’absence de tels règlements est tout aussi décriée. Sous son égide, cinq piscines à Rivière du Rempart, Beau-Bassin, Quatre-Bornes, Calebasses et Mare-d’Albert sont soumises à un protocole de sécurité allant de l’entretien aux vérifications, réparations et monitorage des équipements. En habitation privée, on patauge selon le bon vouloir des gestionnaires sur la question de sécurité des piscines.

Selon la Tourism Authority, l’installation des panneaux de consignes de sécurité indiquant les profondeurs d’eau et des précautions pour les enfants est recommandée au sein de ces établissements. «Les enfants doivent toujours être sous la surveillance des parents ou d’adultes», ajoutet-on au sein de cette instance. À l’étranger, généralement, les piscines sont barricadées par une clôture d’au moins quatre pieds de hauteur. Des alarmes sonores permettent également de générer un avertissement en cas de chute dans la piscine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires