Agression mortelle d’un vigile: un témoin dit avoir assisté à toute la scène

Avec le soutien de
 Le vigile n’a pas survécu aux coups qu’il a reçus.

Le vigile n’a pas survécu aux coups qu’il a reçus.

S’agit-il d’un vol avec violence qui a mal tourné ou d’un règlement de comptes ? C’est ce que devra déterminer la police de La Tour Koenig après le décès de Patrick Fok Tong, 44 ans, à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, ce vendredi 17 août.

C’est vers 15 heures que ce vigile de la compagnie RSL Security Services Ltd, qui travaillait dans une usine à La Tour Koenig, est décédé. Il avait été transporté à l’hôpital quelques heures plus tôt après avoir été retrouvé blessé dans la région. Le quadragénaire portait des blessures à la tête. L’autopsie sera pratiquée samedi 18 août.

Au dire d’un témoin de l’agression, la victime aurait surgi d’un terrain. Il soutient l’avoir vu être passé à tabac. Ce témoin raconte, dans la foulée, que le vigile lui aurait confié avoir été agressé par trois hommes, qui l’auraient ensuite dépouillé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires