La Gaulette: le golf pour tous

Avec le soutien de
Jenny Ittoo Esan et son époux ont vécu presque 20 ans en Floride.

Jenny Ittoo Esan et son époux ont vécu presque 20 ans en Floride.

Ils sont les propriétaires de l’American Café sis à La Gaulette, Jenny Ittoo Esan et son époux Prem ont quitté l’île Maurice en 1995, travaillant pendant presque 20 ans dans un restaurant établi sur un terrain de golf en Floride. De retour au pays depuis 2012, le couple se lance dans la restauration. Mais pas que. Les Esan ouvrent aussi un club de golf afin de vulgariser ce sport.

À votre retour des États-Unis, pourquoi avoir voulu fonder un American café à Maurice?

Nous sommes rentrés en 2012 parce que nous étions trop loin de nos familles respectives. Et en 2015, nous avons fondé l’American Café car nous en avions marre de nous tourner les pouces. Nous avions envie de nous lancer dans un business de taille moyenne et qui ne nous bouffe pas tout notre temps.

Comme nous avions déjà de l’expérience dans la restauration, nous avons loué un emplacement sur la route principale de La Gaulette. Nous voulions faire quelque chose de simple comme si nous étions en semi-retraite.

Cela dit, depuis que nous avons ouvert, nous opérons de 6 heures à 15 h 30. Nous offrons des petits-déjeuners. Ce sont parfois des pêcheurs, des skippers ou encore des touristes se préparant à aller faire du «dolphin watching» qui passent à l’American Café.

Le golf est une passion que vous partagez avec votre mari. Votre désir est de vulgariser ce sport. Comment vous y prenez-vous?

Nous avons formé un club de golf en 2016, le «La Gaulette Golf Club» et jusqu’à présent, nous avons 44 membres. Au début du mois d’août, nous avons organisé notre deuxième tournoi annuel. C’est un club pour les personnes qui jouent au golf dans le village mais aussi pour valoriser le golf auprès de ceux qui ne connaissent pas ou ne peuvent pas se permettre le golf.

Nous ciblons les enfants à qui nous voulons faire découvrir ce sport. Notre club, qui fait partie de la fédération, compte un professionnel qui dispense des cours aux intéressés. Nous voulons valoriser le golf. 

Le golf est quand même perçu comme un sport de riches… Oui, c’est vrai, mais le club veut laisser la chance aux jeunes et à ceux qui ne connaissent pas ce sport de le découvrir. Et ceux qui le font se débrouillent même très bien.

Quand nous avons commencé, nous n’étions que cinq membres. Mais le bouche à oreille a joué et c’est comme cela qu’un plus grand nombre de personnes a commencé à connaître le club. Cela a permis de réunir les passionnés de golf et depuis, ils jouent ensemble.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires