Sicario, la guerre de cartels: une suite quasi-parfaite

Avec le soutien de

Les cartels mexicains font régner la terreur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Rien ni personne ne semble pouvoir les contrer. L’agent fédéral Matt Graver fait de nouveau appel au mystérieux Alejandro pour enlever la jeune Isabela Reyes, fille du baron d’un des plus gros cartels afin de déclencher une guerre fratricide entre les gangs. Mais la situation dégénère et la jeune fille devient un risque potentiel dont il faut se débarrasser. Face à ce choix infâme, Alejandro en vient à remettre en question tout ce pour quoi il se bat depuis des années…

La note : 8/10

A priori on n’attendait pas forcément de suite de Sicario, succès critique et public signé Denis Villeneuve (Arrival, Blade Runner 2049). Mais les dollars ont parlé et les producteurs proposent donc ici une suite forcément plus armée, mais qui exploite les qualités d’action du premier opus, et son atmosphère morbide et sombre. Exit cependant les discussions, les expositions, les apartés psychologiques : la suite est plus nerveuse, plus viscérale, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose.

Loin d’être une série B, ce Sicario 2 se savoure comme un complément parfaitement assumé au premier film, une œuvre menée ici de main de maître par un spécialiste du genre mafieux, Stefano Sollima (Suburra, Gomorra, Romanzo criminale). Le cinéaste italien n’a rien à envier à Villeneuve, filmant avec esthétisme, intensité et gravité le laid et la violence.

À l’ère de Donald Trump, réaliser ce nouveau Sicario relevait du défi. L’ombre des migrants, souvent aperçus, mais qui ne jouent aucun rôle direct dans la narration, plane sur le discours du film et donne de la consistance au scénario ciselé de Taylor Sheridan, passé maître dans les thrillers sudistes (Sicario, Comancheria, Wind River). L’obsession populiste d’une certaine Amérique pour un mur séparant les deux nations et le portrait raciste de migrants brossés par l’exécutif (violeurs, assassins et dealers), trouvent écho à l’écran avec une scène d’attentat dans un supermarché assez glaçant, dès les cinq premières minutes.

Dans ce thriller de l’obscur, où l’on sonde ce qu’il y a de plus vil dans l’humain, les dégâts collatéraux sur les parias sont montrés sans ostentation. L’on croise ici et là des individus de la nuit, des âmes désespérées, qui ne sont que du bétail aux yeux des gouvernements et des mafieux sévissant en Amérique latine. L’assimilation entre terroristes et migrants, que l’on pouvait craindre lors de la première séquence choc, est même adroitement contredite, par un rebondissement narratif qui démontre la hauteur d’un scénario habile à contourner la lourdeur d’une propagande anti-Trump.

Stefano Sollima s’attache, donc, à exploiter un script solide, où mission et action ne doivent jamais laisser oublier l’émotion face à une réalité sociale qui rend d’autant plus Sicario La Guerre des Cartels remarquable dans le contexte actuel. À voir absolument pour les amateurs du genre.

 
 

Fiche technique

Titre original : «Sicario Day of the Soldado»

Genre : Action, thriller

Durée : 2 h 05

De : Stefano Sollima

Avec : Benicio del Toro, Josh Brolin, Isabela Moner,

Jeffrey Donovan, Manuel Garcia-Rulfo, Catherine Keener

Salles : Star Caudan, La Croisette, Bagatelle

En salles

Mamma Mia: Here We Go Again

 
 

 L’histoire en une ligne : Sur l’île paradisiaque de Kalokairi, Sophie, qui rencontre divers soucis dans l’ouverture de son hôtel, va trouver du réconfort auprès des amies de sa mère…

Genre : Comédie musicale

Durée : 1 h 55 De : Ol Parker

Avec : Christine Baranski, Pierce Brosnan, Dominic Cooper, Colin Firth, Andy García, Lily James, Amanda Seyfried, Stellan Skarsgård, Julie Walters, Cher, Meryl Streep

 Salles : Star La Croisette, Bagatelle, Caudan

Ant-man et La Guêpe

 
 

L’histoire en une ligne : Scott Lang reprend du service aux cotés de Hank Pym et de Hope Van Dyne afin de sauver la mère de cette dernière de l’univers quantique…

Genre : Super-héros, aventures

Durée : 2 heures

De : Peyton Reed Avec : Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Peña, Walton Goggins, Bobby Cannavale, Judy Greer, Tip T.I. Harris, Mi- chel Douglas, Larry Fishburne, Michelle Pfeiffer

Salles : Star La Croisette, Caudan, Bagatelle

Mission Impossible: Fallout

 
 

L’histoire en une ligne : Suite au terrible échec d’une mis- sion, Ethan Hunt, son équipe de l’IMF – Impossible Mission Force – et quelques fidèles alliés sont lancés dans une course contre la montre…

Genre : Action, thriller, espionnage Durée : 2 h 30

De : Christopher McQuarrie

Avec : Tom Cruise, Henry Cavill, Ving Rhames, Simon Pegg, Rebec- ca Ferguson, Sean Harris, Angela Bassett, Michelle Monaghan, Alec Baldwin

Salles : MCine Trianon, Flacq

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires