NTA: ils voulaient obtenir un certificat de «fitness» contre paiement

Avec le soutien de
Deux des accusés pensaient obtenir le précieux sésame sans que leurs véhicules subissent un contrôle technique.

Deux des accusés pensaient obtenir le précieux sésame sans que leurs véhicules subissent un contrôle technique.

Ils ont déboursé entre Rs 200 et Rs 500 pour obtenir leur certificat de fitness sans pour autant que leurs véhicules subissent un contrôle technique. Arrêtés, Ruben Jehu Desiré et Eddy Pascal Teeluck, sur qui pèse une charge provisoire de trafic d’influence, devront s’acquitter d’une caution de Rs 15 000. Et signer une reconnaissance de dette de Rs 200 000. Idem pour deux autres hommes arrêtés dans cette affaire.

Ruben Jehu Desiré, un habitant de Rivière-du-Rempart âgé de 30 ans, a comparu devant la cour de district de Port-Louis, ce vendredi 17 août. Il lui est reproché d’avoir remis une somme de Rs 200 à un dénommé Hamad Farezuddin Soyfoo, le 21 décembre 2015. Il voulait que ce helper dans une usine lui fasse obtenir un certificat de «fitness» de la National Transport Authority (NTA) sans qu’il ait à soumettre son véhicule à un contrôle technique au centre de Plaine-Lauzun. Hamad Farezuddin Soyfoo a également été arrêté sous une accusation de trafic d’influence.Eddy Pascal Teeluck, domicilié à Baie-du-Tombeau, aurait, lui, remis un montant de Rs 500 pour obtenir un certificat de fitness de la NTA.

Le Vehicle Examiner Girdharry Khurun fait, lui, l’objet d’une accusation provisoire de «public official using his office for gratification». Il lui est reproché d’avoir pris la somme de Rs 200 de la part d’un dénommé Salim Backus pour faire en sorte que le véhicule de ce dernier ne soit pas examiné.

Leur prochaine comparution est prévue pour le 28 novembre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires