Bambous: les ex-sinistrés de Berguitta en attente d’une solution ce vendredi

Avec le soutien de
Des sinistrés avaient manifesté dans les rues de Rose-Hill le mardi 3 juillet dernier.

Des sinistrés avaient manifesté dans les rues de Rose-Hill le mardi 3 juillet dernier.

Les habitants de Cité La Ferme commencent à trouver le temps long. Expulsés du centre de refuge de Bambous, le 16 juillet dernier, ces personnes ont dû retourner chez elles. Depuis, elles sont toujours dans l’attente d’une réponse émanant du ministère du logement en ce qui concerne leurs relogements.

«Nous ne sommes pas à la recherche d’une maison», soutient le délégué des squatteurs, Louis Ulric Maleco. Ce dernier ne compte plus rester sans réagir. Ce vendredi 17 août, il a rendez-vous avec les responsables du ministère à Ebène. «On nous a promis depuis belle lurette une portion de terrain à la Valette et jusqu’à aujourd’hui, on ne sait pas où en est ce projet. Même au niveau de la sécurité sociale, nous avons rempli plusieurs fiches et jamais eu de réponse jusqu’à présent.» Ce dernier espère que son déplacement au ministère ne sera pas vain.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires