World Hindi Conference: la ministre Swaraj maintiendra-t-elle son déplacement ?

Avec le soutien de
L’arrivée de la ministre des Affaires étrangères, Sushma Swaraj était prévue pour le jeudi 16 août.

L’arrivée de la ministre des Affaires étrangères, Sushma Swaraj était prévue pour le jeudi 16 août.

C’est finalement ce vendredi 17 août que la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, devrait fouler le sol mauricien. Cela, dans le cadre de la 11e édition de la World Hindi Conference. Son arrivée, qui était prévue hier, a été reportée en raison de l’état de santé préoccupant de l’ancien Premier ministre indien Atal Bihari Vajpayee. Ce dernier s’est éteint hier.

Si la Haute commission indienne est peu loquace sur les raisons de ce chamboulement de calendrier, les médias indiens rapportent, eux, que la ministre Sushma Swaraj s’est rendue au All India Institute of Medical Sciences pour être au chevet d’Atal Bihari Vajpayee, qui était placé sous ventilation artificielle.

En raison de l’absence de la ministre indienne des Affaires étrangères, le banquet qui devait avoir lieu à l’hôtel Le Méridien hier soir, dans le cadre de la célébration du 72e anniversaire de l’Indépendance de l’Inde, a été annulé. À hier soir, aucune indication n’a été fournie sur l’heure d’arrivée de Sushma Swaraj. Maintiendra-t-elle ce déplacement ? «Dès que nous aurons plus d’informations sur la visite, nous vous le communiquerons», déclare Akash Gupta de la Haute commission indienne.

2 000 délégués

Plusieurs séances de travail sont ainsi prévues avec la délégation indienne pour assurer le bon déroulement de la 11e édition de la World Hindi Conference, qui se tiendra au centre Swami Vivekananda, à Pailles, du 18 au 20 août. Cet événement, pour promouvoir la langue indienne, verra la participation de plus de 2 000 délégués.

La ministre et le Premier ministre auront l’occasion de passer en revue les sujets de coopération entre l’Inde et Maurice. L’avancement des travaux du Metro Express figure à l’agenda – projet réalisé avec l’appui financier de la Grande péninsule. Il devrait aussi être question du dossier Chagos avec l’échéance de septembre qui approche à grands pas devant la Cour internationale de justice.

Aucun détail n’a filtré en revanche sur le dossier Agalega quant à la construction de la piste d’atterrissage pour laquelle la Grande péninsule a annoncé des investissements plus de Rs 500 millions. Malgré les démentis du gouvernement, les spéculations semblent reprendre à propos d’une base militaire indienne à Agalega, surtout après que l’accord entre New Delhi et le gouvernement seychellois a capoté au sujet de l’utilisation de l’île de l’Assomption pour des installations militaires.

Pendant sa visite dans le pays, Sushma Swaraj compte également se rendre à l’Aapravasi Ghat et au Ganga Talao.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires