AS Rome: «Les vacances sont terminées» a déclaré Nzonzi

Avec le soutien de
Le milieu de terrain français de l'AS Rome, Steven Nzonzi (g), lors d'un match amical face à l'Irlande, à Saint-Denis.

Le milieu de terrain français de l'AS Rome, Steven Nzonzi (g), lors d'un match amical face à l'Irlande, à Saint-Denis.

Le champion du monde français Steven Nzonzi a déjà envie de reprendre: «Les vacances sont terminées», a-t-il déclaré jeudi lors de sa conférence de presse de présentation au centre d’entraînement de l’AS Rome, son nouveau club.

«Les vacances sont terminées et je dois me concentrer sur la Roma. Je me sens bien physiquement, je travaille. Je ne peux pas donner de date mais j’ai envie de jouer très vite et d’être prêt rapidement», a déclaré le milieu de terrain des Bleus, vainqueur de la Coupe du Monde le 15 juillet dernier.

Nzonzi a assuré que son nouveau statut n’avait pas eu d’influence dans sa décision de quitter Séville pour rejoindre la Serie A.

«Ça n’est pas le fait de gagner la Coupe du Monde qui m’a poussé à changer. J’ai passé trois belles années à Séville et j’ai pensé que le moment était venu pour un nouveau challenge. C’est pour ça que je suis venu ici, dans un grand club, qui va me permettre de continuer à progresser», a déclaré l’ancien joueur d’Amiens, Blackburn, Stoke et Séville.

Le champion du monde français a ajouté qu’il ne se sentait pas «en concurrence directe» avec Daniele De Rossi, capitaine de la Roma et qui évolue comme lui en tant que milieu de terrain défensif.

«Je peux évoluer aux trois postes du milieu de terrain, ou dans un milieu à deux à plat. Je m’adapte et je prends du plaisir à tous les postes s’il y a une bonne entente avec mes coéquipiers», a-t-il assuré.

Le directeur sportif de la Roma Monchi a de son côté rappelé qu’il avait déjà recruté Nzonzi à Séville.

«Ça signifie que j’ai confiance en lui. Si je l’ai pris deux fois, c’est que je pense qu’il est fort. Il va devenir encore plus fort en jouant et s’entrainant avec De Rossi, Cristante, Pastore etc.», a déclaré l’Espagnol.

Monchi a en revanche reconnu que l’arrivée de Nzonzi pourrait avoir une influence sur l’avenir à Rome de Maxime Gonalons, recruté l’été dernier et qui joue au même poste.

«C’est vrai qu’avec Steven, il y a plus de concurrence à son poste. On doit parler avec lui et on décidera ensemble», a-t-il dit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires