Impliqué dans l’affaire Lutchigadoo: grièvement brûlé, le constable Narain admis à l’ICU

Avec le soutien de
Le policier Amitsingh Narain avait été arrêté de même que ses deux collègues, Akashsing Goomany et Jacques Henry Augustin dans l’affaire Lutchigadoo.

Le policier Amitsingh Narain avait été arrêté de même que ses deux collègues, Akashsing Goomany et Jacques Henry Augustin dans l’affaire Lutchigadoo.

Son état de santé est jugé sérieux. Le constable Amitsingh Narain, accusé de complot dans l’affaire Lutchigadoo, a été admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Jawaharlall Nehru, à Rose-Belle, mercredi 15 août. Cela, après avoir été pris au piège dans un incendie qui a éclaté dans sa maison à la rue Boundary, Union-Park.

Le constable affecté au Vacoas Detention Centre et qui est actuellement suspendu de ses fonctions a été retrouvé inconscient dans sa chambre. Selon des indications, l’origine de l’incendie et la valeur des dégâts demeurent pour l’heure inconnues.

Pour rappel, le policier, âgé de 38 ans, avait été arrêté ainsi que ses deux collègues Akashsing Goomany et Jacques Henry Augustin. Ces derniers étaient de service le jour de l’escapade de Kusraj Lutchigadoo du centre de détention de Vacoas. Arrêtés, une charge de complot en vertu de l’article 109(1) du code pénal a été retenue contre eux. Ils étaient accusés d’avoir ourdi un complot avec les détenus Ashish Dayal et Kusraj Lutchigadoo pour commettre un acte criminel.

Toutefois, après leur comparution en cour de Curepipe le mardi 22 mai ils ont été libérés contre une caution de Rs 7 000 et une reconnaissance de dette de Rs 100 000.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires