Precautionary Measure faite par Me Teeluckdharry: «Je ne sais pas s’il y a un agenda politique… »

Avec le soutien de
Sanjeev Teeluckdharry a consigné une PM pour éviter que d’autres personnes nuisent à sa réputation à l’avenir.

Sanjeev Teeluckdharry a consigné une PM pour éviter que d’autres personnes nuisent à sa réputation à l’avenir.

C’est une bataille qui se joue à coups de Precautionary Measures (PM). Ce mercredi 15 août, Me. Sanjeev Teeluchdharry a fait une entrée au poste de police de Goodlands contre  Najeebun Beebe Badroonesah, sa cliente qui, elle même, a fait une PM contre l’avocat cette semaine

Sanjeev Teeluckdharry veut rétablir les faits et estime que sa réputation est en jeu. L’homme de loi se demande même s’il n’y aurait pas une motivation politique derrière la PM faite par Najeebun Beebe Badroonesah lui dernier. Selon lui, il est probable qu’elle ait subi des pressions politiques qui ont pour objectif de nuire à sa réputation en tant qu’avocat. «On veut faire croire que j’ai touché une certaine somme d’argent sans pour autant assumer les responsabilités comme avocat auprès de ma cliente. C’est faux» a dit  l’avocat à la police. Il explique que Najeebun Beebe Badroonesah l’avait approché en 2014 pour une affaire de réclamation de Rs 500,000 contre un individu mais qu’elle n’a jamais donné l’adresse exact de cette personne. De ce fait, la Cour avait rejeté la plainte. Il précise qu’il a toujours remis des reçus à sa cliente et qu’il est disposé à lui donner des duplicata dans l’éventualité où elle aurait perdu les originaux. En ce qui concerne son travail comme avocat, Sanjeev Teeluckdharry avance qu’il a assisté sa cliente dans ses dépositions à plusieurs reprises.

Il concède toutefois que pendant le mois de juin et juillet de cette année, il était pris par les travaux parlementaires, mais il avait donné des instructions à sa secrétaire pour dire à sa cliente qu’il serait disponible à nouveau au mois d’août. Pour  Sanjeev Teeluckdharry, une PM était nécessaire afin éviter d’autres plaintes contre lui à l’avenir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires