Saisie de Rs 7 M de drogue: Un «trafiquant» se dénonce

Avec le soutien de
La voiture à bord de laquelle de la drogue a été découverte, a également été saisie.

La voiture à bord de laquelle de la drogue a été découverte, a également été saisie.

Il s’est constitué prisonnier lundi soir. Disculpant sa tante et son cousin. Mahen Ramessur, alias Zougoule, 33 ans, a avoué être le propriétaire des 1 098 g de drogue synthétique et 85,58 g d’héroïne, d’une valeur de Rs 7 millions, retrouvés dans une voiture au domicile de sa tante, à Valton, Montagne-Longue.

Le trentenaire, domicilié à cité Bois-Marchand, Terre-Rouge, a comparu devant le tribunal de Pamplemousses hier, sous une accusation provisoire de trafic de drogue. Il a été maintenu en cellule au centre de détention de Moka.

Mahen Ramessur était soupçonné de se livrer au trafic de drogue dans la région de Bois-Marchand. Après des heures de surveillance, l’équipe Alpha 1 de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la Metropolitan Division décide de monter une opération vers 10 heures, lundi matin, à Valton, Montagne-Longue. Les policiers ont été informés que le suspect cachait la drogue au domicile de sa tante de 61 ans.

Une descente policière est effectuée à 11 h 30. La maison est perquisitionnée. La sexagénaire confirme aux limiers que son neveu lui rend souvent visite. Une dizaine de minutes après, un autre neveu, âgé de 48 ans, s’amène à bord d’une voiture blanche. En remarquant la présence de la police, Mahen Ramessur, qui était au volant, fait marche arrière, laissant son cousin sur place.

Entre-temps, la fouille au domicile de la sexagénaire se poursuit. Les policiers remarquent une Honda blanche dans la cour. Les portières sont verrouillées. Vers 13 h 20, un chauffeur de 42 ans, habitant morcellement Peerun, Terre-Rouge, débarque. Mahen Ramessur le remet une clé de contact.

Le véhicule est fouillé. Les policiers découvrent alors un sac en plastique contenant une certaine quantité de drogue synthétique. Un autre sac renfermait de l’héroïne.

Les pièces à conviction sont saisies. La sexagénaire, son neveu et le chauffeur sont emmenés au quartier général de l’ADSU. Vers 20 h 55, Mahen Ramessur, accompagné de son avocat, débarque aux Casernes centrales. Il devait alors disculper sa tante, son cousin et le chauffeur de Terre-Rouge, qui ont pu rentrer.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires