Drame à Fond du Sac: un des présumés meurtriers réclame la liberté

Avec le soutien de
Anand Goorbin a rendu l’âme trois jours après l’accident.

Anand Goorbin a rendu l’âme trois jours après l’accident.

Il souhaite retrouver la liberté conditionnelle après huit mois d’incarcération. Accusé provisoirement d’assassinat, Ritesh Kumar Baboolall a présenté sa motion de remise en liberté par le biais de son homme de loi, Me. Yousuf Mohamed, Senior Counsel, devant la Bail and Remand Court hier, mardi 14 août.

Il est accusé d’avoir tué Anand Gobin, 62 ans et son fils, Vijay Goorbin, 37 ans le 2 janvier dernier à Fond-du-Sac. Ce soir là, l’accusé était dans son 4X4 en compagnie de son ami. Ils avaient mis la musique à fond et faisaient rugir le moteur du véhicule sans arrêt. Anand Goorbin, leur voisin, est sorti pour leur demander de faire moins de bruit. Son fils l’accompagnait. Une dispute a éclaté et selon les proches de la victime, Ritesh Kumar Baboolall a foncé le 4X4 sur eux. «Le 4x4 s’est dirigé directement vers mon père et mon grand-père, et les a écrasés contre le mur, avant de les faire voltiger. Ils ont atterri brutalement sur l’asphalte» a déclaré le fils de Vijay Goorbin. Ce dernier est décédé sur le coup alors qu’Anand Goorbin a rendu l’âme trois jours après.

Lors de la séance d’hier, Me. Yousuf Mohamed a objecté à la lecture des dépositions de la famille des victimes. Selon lui, il ne serait pas juste que leur dépositions soient lues et pas celle de son client. Les débats ont été renvoyées pour le 27 août prochain.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires