Accusé d’agression: le ministre Sesungkur attendu au CCID lundi

Avec le soutien de
Sudhir Sesungkur est accusé d’avoir giflé le caméraman.

Sudhir Sesungkur est accusé d’avoir giflé le caméraman.

Presque un mois après la déposition du cameraman Rasesh Ramprosand contre le ministre de la Bonne gouvernance, Sudhir Sesungkur, pour agression, le Central Criminal Investigation Department (CCID) a enfin décidé de convoquer ce dernier. Sa déposition, explique une source, devrait se faire under warning, ce lundi 20 août. Le ministre répondra-t-il présent à sa convocation ce jour-là ? Selon notre source, Sudhir Sesungkur a fait dire que tout dépendra de la disponibilité de son homme de loi.

Yatin Varma, avocat du cameraman, s’était interrogé sur la «lenteur» de cette enquête la semaine dernière, lorsque son client s’était rendu aux Casernes centrales pour identifier le policier de la Very Important Person Security Unit. Il s’était aussi demandé pourquoi aucune accusation n’avait été retenue contre Ganesh Niko.

Toute cette affaire remonte au dimanche 22 juillet, à Sébastopol. Le ministre s’était rendu à un mariage accompagné de son garde du corps, et de Ganesh Niko, un de ses proches collaborateurs. Il y aurait eu une dispute entre le ministre et le cameraman Rasesh Ramprosand. Ce dernier aurait été giflé par le ministre pendant que le garde du corps le maîtrisait. Le photographe accuse Ganesh Niko de lui avoir volé une paire de lunettes d’une valeur de Rs 5 000.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires