Camp-Pierrot: un quadragénaire ne donne plus signe de vie depuis cinq jours

Avec le soutien de
La disparition du quadragénaire a été rapportée au poste de police de Curepipe.

La disparition du quadragénaire a été rapportée au poste de police de Curepipe. 

Ils se font un sang d’encre. Les proches de Stellio Luc Tonta sont sans nouvelles de lui depuis jeudi 9 août et ils pensent au pire. D’autant plus que ce dernier n’a pas l’habitude de déserter le toit familial sans les prévenir.

Robert Tonta, le frère de Stellio, a rapporté sa disparition au poste de police de Curepipe après l’avoir cherché en vain, dit-il, dans plusieurs endroits où il pouvait se trouver. «Je l’ai cherché dans les bois, dans les maisons abandonnées de la région, sur la plage. Nous avons sillonné l’île. En vain.»

Ce qui bouleverse davantage la famille Tonta, c’est que Stellio Luc a disparu la veille de ses 45 ans. Il y a un mois, le quadragénaire avait recueilli un couple à son domicile à Camp-Pierrot, Trou-aux-Cerfs. Interrogée, la femme a déclaré l’avoir vu quitter la maison en compagnie d’autres personnes le jour de sa disparition. Mais elle ne pourrait dire avec qui précisément. Une version mise en doute par les proches de Stellio Luc Tonta.

La mère de Stellio, âgée de 80 ans, s’était rendue au domicile de son fils pour lui apporter à manger. «Rien ne laissait présager qu’il allait quitter la maison», a déclaré l’octogénaire. À son frère d’ajouter que «nous sommes certains que quelque chose lui est arrivé».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires