Commission d’enquête: Gurib-Fakim en Cour suprême ce mardi

Avec le soutien de
C’est à 13 h 30 ce mardi 14 août que l’ancienne présidente de la République est attendue en Cour suprême.

C’est à 13 h 30 ce mardi 14 août que l’ancienne présidente de la République est attendue en Cour suprême.

Elle était attendue la semaine dernière. C’est ce mardi 14 août que l’ex-présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, se présentera devant la commission d’enquête présidée par le Puisne Judge Asraf Caunhye.

À l’express, son homme de loi, Me Hervé Duval Jr, affirme qu’elle se rendra en Cour suprême, à 13 h 30. Ameenah Gurib-Fakim, absente du pays le jour de sa convocation, avait demandé un renvoi.

Cette séance sera très suivie. Les explications d’Ameenah Gurib-Fakim, à qui le gouvernement reproche d’avoir usurpé ses prérogatives en instituant, en mars, une commission d’enquête sur l’homme d’affaires Álvaro Sobrinho, sont très attendues. Sur quels aspects sera-telle interrogée ? Le Puisne Judge Asraf Caunhye et ses deux assesseurs, les Puisne Judges Nirmala Devat et Gaitree Jugessur-Manna, n’ont pipé mot.

L’ex-locataire de la State House a-t-elle l’intention de répondre aux questions qui lui seront adressées ? «Par respect pour la commission, nous avons décidé de ne faire aucune déclaration avant la séance», précise Me Duval.

Immunité

Néanmoins, elle pourrait se prévaloir de son immunité. L’article 30 de la Constitution confère l’immunité à la présidente dans l’exercice de ses fonctions. Immunité dont elle bénéficierait même lorsqu’elle n’assume plus ce rôle. Dans ce cas, Ameenah Gurib-Fakim devra solliciter la Cour suprême.

Aucune indication non plus sur le déroulement de son audition. Aura-t-elle lieu à huis clos, contrairement aux premières séances ?

Lors des deux premières auditions, il a été question de la somme de Rs 3,7 millions. Somme déposée sur un compte de la SBM afin de financer les activités de la présidente liées au Planet Earth Institute, selon Motichand Seebah, l’Officer-in-Charge de l’administration de la State House. L’Accountant General Sunil Dutt Ramdeen, le gestionnaire du compte, devra apporter des éclaircissements sur cette affaire.

Également à l’agenda, la déposition du directeur des douanes, Vivekanand Ramburun. Il devra détailler les objets importés au nom du bureau de la présidence, du 5 juin 2015 au 17 mars 2018. Il pourrait ainsi être appelé à apporter des éclaircissements concernant l’affaire Platinum Card afin d’établir si les bijoux achetés à Dubaï par l’ex-présidente ont été déclarés à la douane.

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires