Accidents mortels à Baie-du-Tombeau: la situation plus qu’alarmante

Avec le soutien de
Plus de cinq accidents mortels se sont produits dans la région en une année. Le manque d’infrastructures est pointé du doigt.

Plus de cinq accidents mortels se sont produits dans la région en une année. Le manque d’infrastructures est pointé du doigt.

Les accidents de la route préoccupent les habitants. Ils estiment que le manque d’infrastructures adéquates et le nombre grandissant de véhicules y sont pour quelque chose.

L’on ne recense pas moins de cinq accidents mortels en l’espace d’une année sur les routes à Baie-du-Tombeau. Le dernier est survenu le vendredi 3 août, avec le décès de Mohammad Oozeerally Massood, 50 ans. Devant cette situation, le Mouvement civique de Fort-Albert et d’autres habitants tirent la sonnette d’alarme.

Le Mouvement civique de Fort-Albert dénonce l’inaction des autorités concernées durant les années qui se sont écoulées. Selon lui, des drames humains auraient pu être évités si toutes les doléances avaient été prises en compte.

Reza Assenally, le président du mouvement, fait ressortir que dans tout Baie-du-Tombeau, il y a un seul ralentisseur et celui-ci se situe à proximité de Cité Florida. «Pourquoi ne pas en avoir un peu partout à travers le village ? Cela éviterait que les automobilistes y roulent à tombeau ouvert», avance-t-il.

À cette lacune, s’ajoute le manque de trottoirs. «Les piétons n’ont pas de place pour marcher sur la route. Ils risquent à tout moment de se faire renverser par un véhicule», observe Reza Assenally.

Le président du Mouvement civique de Fort-Albert prend en exemple le pont Bruniquel. «Des personnes doivent passer par là tous les jours. Mais il n’y a pas de place pour marcher», fulmine-t-il.

Les piétons sont vraiment mal lotis, à en croire Reza Assenally qui affirme qu’il n’y a pas suffisamment de passages cloutés dans la région. «Je confirme qu’il n’y en a que trois sur la route principale.»

Ce problème d’insécurité routière est d’autant plus alarmant que le nombre d’usagers de la route à Baie-du-Tombeau ne cesse d’augmenter. La raison ? L’autoroute est actuellement en chantier, expliquent quelques habitants interrogés. «Les automobilistes ne veulent pas perdre de temps dans les embouteillages. Ils préfèrent faire simple et couper par Baie-du-Tombeau pour remonter à Terre-Rouge en utilisant le chemin allant vers Jumbo Riche-Terre», soulignentils. D’ajouter que ce serait aussi la cause de plusieurs accidents.

Toutefois, que ce soit au niveau du Mouvement civique de Fort-Albert ou des habitants, ils sont sur la même longueur d’onde : la vitesse et l’insouciance des conducteurs sont les facteurs principaux des accidents de la route. «Les jeunes sont surtout mis en cause. Il y a toute une éducation à refaire certes, mais il faut aussi qu’il y ait plus de policiers sur la route tous les jours et surtout durant les heures de pointe», conclut Reza Assenally.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires