Motocycliste tué dans un accident: l’automobiliste pourrait échapper à la prison

Avec le soutien de
Les faits se sont produits le 1er juillet 2017.

[Photo d'illustration] Les faits se sont produits le 1er juillet 2017.

Il a été condamné à huit mois de prison. Sentence toutefois suspendue en attendant un rapport du Probation Office. Mahmad Salim Mooradun, un mauricien résidant au Canada, a été reconnu coupable d’homicide involontaire par la magistrate Naddiyya Dauhoo ce lundi 13 août. Il avait reconnu les faits.

Les faits se sont produits le 1er juillet 2017. La voiture de Mahmad Salim Mooradun, 44 ans, avait percuté la motocyclette d’Alim Boodhun. Le motocycliste et son épouse, Amira Boodhun, ont tous deux trouvé la mort dans cet accident survenu à Floréal. Le rapport de la police avait indiqué que ce soir-là, la route était glissante à cause de la pluie.

Lors de l’enquête, Mahmad Salim Mooradun avait expliqué aux policiers que quelque chose avait heurté sa voiture. C’est à ce moment qu’il aurait perdu le contrôle du véhicule et percuté le motocycliste.

Un témoin oculaire de l’accident, le neveu d’Alim Boodhun, relate qu’il roulait en compagnie de son oncle lorsqu’une
voiture a dérapé. Il a essayé de l’esquiver, en vain. Après ce premier choc, la voiture a heurté la moto de la victime.

Mahmad Salim Mooradun devra se rendre en cour à nouveau le 17 août pour être fixé sur son sort.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires