Pédopornographie: hausse du trafic vers les sites web ces trois derniers mois

Avec le soutien de
La pornographie est interdite à Maurice.

La pornographie est interdite à Maurice.

La consommation de contenu pédopornographique est une réalité à Maurice. Sur les trois derniers mois, l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) recense entre 26 000 et 32 000 tentatives de connexions des internautes mauriciens. En juin, elle a noté 32 968 connexions vers les sites web avec des contenus pédophiles. Ce chiffre n’a jamais été atteint depuis la mise en place de ce filtre informatique en 2011.

Le Child Sexual Abuse Filtering bv (CSAF) empêche les internautes d’avoir accès aux contenus pédopornographiques. Il a bloqué 2 245 adresses IP, soit des utilisateurs, en mai. Alors que pour juin, et juillet 1 930 et 1 895 adresses IP ont été bloquées.

En juillet, 1 212 sites web ont été bloqués. Il s’agit d’adresses rapportées par les instances internationales et compilées à travers une base de données.

Même si le CSAF est efficace, le nombre de sites pédopornographiques ne cesse d’augmenter avec Internet. Et certains sites pornos, eux, jouent sur le fil de la présence des jeunes actrices ou acteurs. Même si la plupart du temps ces clips interdisent des mineurs, certains peuvent mentir.

La pornographie est interdite, soit détenir des contenus, visionner et en montrer aux mineurs. Toutefois, Pornhubu.com est le 18e site web le plus visité, selon alexa.com. Xvideos, xHamster, Bongacams et Xnxx sont parmi les plus prisés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires