BP du MSM: Pravind Jugnauth lance une mise en garde aux «récidivistes»

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth a également commenté le rapport de la commission Lam Shang Leen lors du BP du MSM.

Pravind Jugnauth a également commenté le rapport de la commission Lam Shang Leen lors du BP du MSM.

Climat crispé lors de la réunion du bureau politique (BP) du MSM samedi. Loin de cacher son agacement, Pravind Jugnauth n’a pas manqué de rappeler à l’ordre certains ministres et députés qui ont «fané» ces derniers temps. Une mise en garde a été lancée aux «récidivistes» qui pourraient être sanctionnés dans le cadre d’un exercice de remaniement ministériel.

Le ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance devrait être le premier à «sauter». Sudhir Sesungkur, qui fait l’objet d’une enquête policière à la suite des allégations d’agression formulées par le photographe Rasesh Ramprosand, a été sévèrement réprimandé par le leader du MSM. Pour Pravind Jugnauth, il ne s’agit pas d’un comportement digne d’un ministre. Il dit attendre les conclusions de la police sur cette affaire.

Ce n’est pas la première fois que l’élu du n°10, Montagne-Blanche–Grande-Rivière-Sud-Est, est réprimandé lors du BP. Il avait subi le même traitement en mars dernier, à la suite de l’accident impliquant son fils, qui était sous l’influence de l’alcool.

Le président du MSM a également subi le courroux de son leader. Pravind Jugnauth a déclaré ne pas apprécier les remarques faites par Showkutally Soodhun à l’encontre de la vice-Première ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo. Commentaires «désobligeants» portant sur sa tenue vestimentaire et sa performance en tant que no4 du gouvernement.

Ainsi, Showkutally Soodhun, qui voulait à tout prix regagner sa place sur le Front bench du gouvernement, pourrait déchanter. Compte tenu de la réaction du Premier ministre, le député du n°15, La Caverne–Phoenix, laisse à nouveau planer le doute sur son avenir.

Alors que pas plus tard que la semaine dernière, il affirmait qu’en vrai patriote, il rejetait «l’offre d’emploi de l’Arabie saoudite», depuis samedi, le ton aurait changé. L’entourage de Showkutally Soodhun reparle d’une possible démission à son retour du pèlerinage à La Mecque.

Autre membre qui serait en froid avec le Sun Trust, l’avocat Sanjeev Teeluckdharry, qui a dû démissionner en tant que Deputy Speaker de l’Assemblée nationale après les «findings» de la commission d’enquête sur la drogue. A-t-il l’intention de claquer la porte ? Le principal intéressé n’a pas répondu à nos sollicitations.

Ce rapport de la commission Lam Shang Leen a été commenté par Pravind Jugnauth. Et revenant sur les propos du leader du PTr, le leader du MSM a souligné qu’«il n’a aucune leçon à recevoir de Navin Ramgoolam».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires