Mauriciens de beijing, Jake Tang Fat Sang: sa découverte culturelle

Avec le soutien de

Il est retourné à Maurice il y a une dizaine de jours, après avoir passé deux ans dans l’empire du Milieu. Mais déjà, Jake Tang Fat Sang, âgé de 21 ans, envisage à nouveau de mettre le cap sur la Chine. Le jeune Mauricien, qui s’est rendu à Beijing en 2016 pour suivre des cours de mandarin, souhaite tenter de nouvelles expériences et miser sur Shanghai ou Hangzhou. En particulier pour leurs plats et la vie trépidante des grandes villes.

«Le choix d’étudier en Chine s’est imposé comme une évidence pour moi, étant d’origine chinoise et ayant de la famille en Chine», lâche-t- il d’emblée. Ses débuts à Beijing, il s’en souvient très bien. «J’avais des appréhensions, je me disais entre autres que je n’aurai pas d’amis. Mais au final, tout s’est bien passé.»

Coup de chance, son colocataire est un Mauricien. «Nous étions un groupe d’amis, tous de différentes nationalités. Notamment indonésienne, thaïlandaise et brésilienne. Et nous sommes toujours en contact», poursuit Jake Tang Fat Sang. D’ailleurs, la bande d’amis s’est rendue une fois en Thaïlande pour des vacances.

Autre aspect de la Chine qui n’était pas pour lui déplaire : les Chinois sont très branchés sports avec des parcs sportifs open space. «Je jouais souvent au tennis de table et au badminton.» La Chine étant un vaste territoire, il y a toujours de nouvelles choses à découvrir, avance le jeune homme. Ce qui fait qu’on ne s’ennuie jamais, ajoute-til. «J’aime surtout le nord de la Chine. Les habitants sont plus sympathiques que ceux de Beijing. (…) J’ai bien aimé la ville de Harbin au nord du pays avec ses sculptures de glace.»

Quid de la cuisine à Beijing ? Le péché mignon de Jake Tang Fat Sang, c’est le fameux canard rôti. Ou encore le poulet aigre-doux. Mais difficile pour le jeune homme de choisir entre la cuisine mauricienne et la cuisine chinoise. «Car ma mère prépare aussi des plats chinois à la maison», lâche-t-il.

De retour au pays depuis le 30 juillet, le jeune homme songe déjà à sa nouvelle aventure. Mais cette fois-ci, il compte partir ailleurs que Beijing. Et recommande fortement à sa famille et à ses amis de lui rendre visite.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires