Baie-du-Tombeau: Désiré Lebrasse, une star cachée

Avec le soutien de

Sa présence n’est pas passée inaperçue. L’homme qui se déhanchait sur du séga lors de l’inauguration du National Cooperative College, à Bois-Marchand, Terre- Rouge, le jeudi 9 août, nous a interpellés. À tel point que nous sommes allés à sa rencontre dans une épicerie de la localité, hier, vendredi 10 août.

Son nom : Désiré Lebrasse. Il est un sans domicile fixe de 50 ans. Sa seule passion, lâche-t-il d’emblée, c’est la danse. D’ailleurs, il n’a pas hésité à refaire quelques pas de danse. Le quinquagénaire nous confie qu’il travaille au cimetière de Bois-Marchand pour se faire un peu d’argent. D’ajouter qu’il est le père de deux filles, avec qui il n’est plus en contact. Malgré la situation, pas question de s’apitoyer sur son sort. Il compte garder le sourire. D’ailleurs, selon plusieurs témoignages, Désiré Lebrasse est connu pour sa bonne humeur et son altruisme.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires