Josian Begue: le tailleur de pierre sculpte son rêve

Avec le soutien de
Josian Begue, 44 ans, est un tailleur de pierre originaire de Rodrigues.

Josian Begue, 44 ans, est un tailleur de pierre originaire de Rodrigues.

Un bonnet coloré protège ses dreads. La peau brune de son visage a viré au gris. Josian Begue voit la vie en rose, même s’il lui arrive comme tout le monde de broyer du noir. Dans la tête du tailleur de pierre, âgé de 44 ans, sont gravés des souvenirs, des rêves, des projets. Conversation à bâtons rompus sur un chantier à Bambous.

Pour parler de lui, l’homme, un peu timide, sort du silence dans lequel il aime bien se murer. Il a débarqué de Rodrigues, où la vie était plutôt aigre-douce, financièrement, pour tenter sa chance ici. Il n’a pas mordu la poussière. Aujourd’hui, il «kass ross, tay ross, poz ross» et gagne bien sa vie, entre Rs 25 et Rs 30 000 par mois.

Ce métier, c’est celui qu’il a toujours voulu faire. Sans doute parce que «toulétan monn ress kot éna boukou ross». Avant d’empoigner la scie, la disqueuse, la massette ou encore le ciseau, il était maçon, spécialisé dans le crépissage. Il a également rencontré son pied-de-biche, enfin sa biche. Josian a trois enfants. La relève est cependant loin d’être assurée car il faut être solide comme un roc. «Tro difisil ek fisik sa travay-la, zenness pa rod fer sa.»

Les journées de l’habitant de Pailles, expert de la pierre, démarrent à 5 heures du matin, se terminent à 15 h 30 ou 16 heures. Il bosse sept jours sur sept. Siloy sa, alright. Il faut bien se donner un peu de peine si on veut cimenter son avenir, philosophe le quadragénaire, remonté à bloc.

Josian, qui travaille à son propre compte ou parfois pour des entrepreneurs, aimerait bien avoir sa compagnie. Comme un petit caillou dans la chaussure, l’idée est restée coincée, là. Le projet prend forme peu à peu, comme les pans de mur qui se métamorphosent en oeuvres d’art.

Sinon, quand il a du temps libre, Josian aime bien regarder la télé, histoire de se détendre. De temps en temps, il voit défiler devant lui ses roches, pierres, cailloux. Ceux-là même qu’il transforme en petits bijoux.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires