Navin Ramgoolam: «Sé mwa ki pou dress sa péi-la»

Avec le soutien de
Le PTr a organisé un meeting à Port-Louis ce vendredi 10 août.

Le PTr a organisé un meeting à Port-Louis ce vendredi 10 août.

«L’heure est bien bien grave. Nou péi dan difé.» Trois cancers rongent le pays, dit Navin Ramgoomal : la drogue, la corruption et le népotisme. «Ki nou bizin? Nou bizin éleksion!» Car pour le leader du PTr, «sé mwa ki pou dress sa péi-la». Il intervenait ce vendredi 10 août, lors d’un meeting à Port-Louis.

Navin Ramgoolam est longuement revenu sur le fléau de la drogue. Et notamment sur le comité interministériel que présidera le Premier ministre, Pravind Jugnauth, pour étudier le rapport de la commission d’enquête sur la drogue. Il en est persuadé : «Nanyé pa pou arivé.»

Le leader du PTr cite, entre autres, les cas de Geanchand Dewdanee, Roubina Jadoo-Jaunbocus et Raouf Gulbul. Tous trois proches du MSM et mentionnés dans le rapport. «Raouf Gulbul était candidat dans la circonscription n°3, qu’est-ce qu’il est parti faire au n°8 ? Inn gagn Rs 9,7 millions dan sak gouni.»

Et après sa défaite, remarque le leader des Rouges, Raouf Gulbul a été nommé à la présidence de la Gambling Regulatory Authority. «Kan inn nom li, li donn set lisans Sandya Bhoygah.» La même Sandya Bhoygah à qui, Navin Ramgoolam rappelle, il avait enlevé ses permis d’opération pour des maisons de jeux. La même Sandya Bhoygah, déclare-t-il, qui «ti ékrir let dir mwa ‘you are my god’».

«Roubina Jadoo-Jaunbocus inn gagn kouraz pou fer judicial review. Kifer li péna kouraz pou démisioné?»

La commission Lam shang Leen, poursuit Navin Ramgoolam, a recommandé une enquête approfondie sur Raouf Gulbul. Que fera donc le comité interministériel, se demande-t-il.

Quant à Roubina Jadoo-Jaunbocus, le leader du PTr fait ressortir que la commission drogue, dans son rapport, souligne ses nombreuses «unsolicited visits» à des détenus. «Éna ladan pa kapav fer lapel.»  

Navin Ramgoolam de lâcher : «Li’nn gagn kouraz pou fer judicial review (NdlR, Roubina Jadoo-Jaunbocus a déposé son affidavit en Cour suprême ce vendredi 10 août), kifer li péna kouraz pou démisioné?» En effet, bien que Roubina Jadoo-Jaunbocus ait «step down» en tant que ministre de l’Égalité du genre, de la protection de l’enfant et du bien-être de la famille, le vendredi 27 juillet, elle demeure députée de la circonscription n°2, Port-Louis Sud–Port-Louis Central.

Pour en revenir à Geanchand Dewdanee, Navin Ramgoolam fait valoir que «zamé ou’nn trouv Dewdanee vwayaz ar mwa vinn dan biro gramatin tanto». D’ailleurs, insiste le leader travailliste, la commission d’enquête sur la drogue n’a cité aucun membre du PTr. Et si le Premier ministre ne perd pas une occasion de dire que le gouvernement de Navin Ramgoolam a «soutiré les barons de la drogue», ce dernier lui, n’en démord pas : «Gro trafikan finn finans kanpagn MSM.»

Certes, concède Navin Ramgoolam, il est un fait que le MSM a choisi de le cibler. N’empêche, «tou séki fer mwa ditor, zot pou gréné kouma jambalac…»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires