Un trafiquant Sud-Africain s’intéresse à l’industrie du tabac

Avec le soutien de
Glenn Agliotti veut relancer l’industrie du tabac.

Glenn Agliotti veut relancer l’industrie du tabac.

Pourquoi ce trafiquant de drogue s’intéresse-t-il à Maurice ? Depuis quelques semaines, dans les couloirs du ministère des Finances, le nom de Glenn Agliotti fait du bruit. Le Sud-Africain semblerait vouloir relancer d’industrie du tabac à Maurice. À l’Hôtel du gouvernement, l’on affirme n’avoir reçu aucune demande d’investissement. Glenn Agliotti, qui a été condamné en Afrique du Sud a, néanmoins, un occupation permit pour rester à Maurice. Ce permis est valide jusqu’en 2021. Dans les milieux concernés, l’on explique que ce permis ne lui a pas été octroyé comme à un investor. D’ailleurs, il n’habite pas sur le territoire mauricien. 

Sa dernière visite au pays remonte au mois dernier. Néanmoins, au ministère des Finances on laisse entendre que Glenn Agliotti serait en contact avec de hauts cadres de l’hôtel du gouvernement. Et ce, puisqu’il voudrait investir dans l’industrie du tabac. Le hic, cependant, est que Glenn Agliotti n’est pas net. Outre sa condamnation pour trafic de drogue en 2007, il a été impliqué dans le meurtre de l’homme d’affaires Brett Kebble, en Afrique du Sud. Les charges ont été abandonnées en 2010. 

Si, à l’Hôtel du gouvernement, l’on soutient que s’il y avait une demande, le Sud-Africain ne serait pas en mesure de recevoir de permis, au ministère des Finances on tire la sonnette d’alarme. Le trafiquant ne serait pas sans contacts bien placés dans l’administration. Son occupation permit semble en attester... 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires