Escroquerie: l’accusée remboursera la totalité de la somme détournée

Avec le soutien de
Une habitante de Plaine-Magnien dit avoir été victime de l’employée.

Une habitante de Plaine-Magnien dit avoir été victime de l’employée.

Rs 138 680,90. C’est la somme qu’aurait escroquée Heedayat Begum Pachoo, Higher Security Officer au National Pension Fund (NPF) au préjudice de l’Etat. Le procès a été appelé le mercredi 8 août devant la cour intermédiaire. L’accusée a signalé son intention de rembourser cette somme par le biais de son avocat. Le procès sera appelé de nouveau le 31 octobre.

Les faits se sont déroulés entre 2009 et 2011. Selon l'acte d'accusation, l’employée de la NPF prenait l’argent déposé par les  particuliers, leur remettait des reçus sans pour autant créditer les sommes aux comptes du NPF et du National Savings Fund (NSF).

Une habitante de Plaine-Magnien dit avoir été victime de l’employée. Elle se rendait au bureau de l’institution pour y payer ses contributions. Mais en 2010, elle a reçu une lettre du NPF lui demandant de mettre à jour ses contributions. «On m’avait même réclamé des intérêts. C’est là que j’ai compris qu’il y avait une erreur», explique-t-elle.

Une autre victime a porté plainte à la police pour les mêmes raisons. «Lorsqu’elle nous avait donné un reçu, avec sa signature, on ne savait pas ce qui se passait», dit-elle. Elle a porté plainte à la police. Mais d’autres, qui ont aussi été escroqués, ont préféré ne pas aller de l’avant avec cette affaire à l’époque.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires