Chief Whip: pourquoi le poste est si convoité...

Avec le soutien de
Le nouveau speaker adjoint aura un salaire mensuel de base de Rs 140 000.

Le nouveau speaker adjoint aura un salaire mensuel de base de Rs 140 000.

Quelques membres du gouvernement se regardent en chien de faïence. Pour cause, le fauteuil de Chief Whip est libre depuis la semaine dernière quand Bobby Hurreeram a été nommé speaker adjoint. Ce sont les privilèges associés à ce poste qui sont à l’origine de toutes les convoitises.

Quels sont-ils ? Une voiture d’État tous frais payés avec un membre de la Very Important Person Security Unit comme chauffeur veillant également à la sécurité du préposé et un bureau avec un secrétariat. Mais, plus important: le salaire de base est de Rs 1 752 000 annuellement soit Rs 146 000 par mois, selon la National Assembly Allowances Act de 2016. À titre comparatif, le leader de l’opposition touche Rs 1 896 000 par an.

Qui succédera à Bobby Hurreeram ? Le nom de Joe Lesjongard est cité avec insistance. Celui-ci a occupé le poste de président du MSM avant de rejoindre le MMM pour démissionner afin de former le Mouvement patriotique et, finalement, retourner au parti soleil. «Je ne ferai pas de commentaire», dira-t-il lorsqu’on l’a interrogé.

 La nomination éventuelle de Joe Lesjongard n’est pas au goût de tout le monde. «Ce sont des transfuges qui sont nommés. Il y a une certaine frustration parmi les membres du MSM et du Muvman liberater», déclare un membre de la majorité.

La grogne après la nomination de Bobby Hurreeram

Cette nomination est restée en travers de la gorge de plusieurs élus du gouvernement. Ils ont même trouvé un titre pour le député de la circonscription de Mahébourg-Plaine-Magnien, Bobby Hurreeram : «L’homme aux six nominations». Depuis son élection, il a été nommé secrétaire parlementaire privé, membre du Parlement panafricain, Deputy Chairman of Committees, membre du conseil d’administration de la Mauritius Renewable Energy Agency, Chief Whip et speaker adjoint. «Comment les nominations ont été faites ? Cela fait très longtemps qu’il n’y a pas eu de bureau politique ni de comité central. Où cette décision a été prise ?» s’interroge un membre du MSM. Le leader du parti soleil a convoqué une réunion ce samedi pour des explications. Les élus de l’opposition demandent, pour leur part, à Bobby Hurreeram de rendre son tablier de Deputy Chairman of Committees pour lequel il touche une allocation annuelle de Rs 1 104 000. Et de céder sa place au Parlement panafricain. Comme «Chief Whip», Bobby Hurreeram percevait un salaire de Rs 146 000 par mois contre Rs 140 000 désormais.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires