Importation d’armes et munitions: un ressortissant français libéré

Avec le soutien de
Le suspect avait été prévenu par son agent en ce qui concerne les permis

(Photo d'illustration) Le suspect avait été prévenu par son agent en ce qui concerne les permis.

Il avait été libéré mardi sur parole après son arrestation au port. Michel Chauvineau a comparu devant la Cour de district de Port-Louis en ce 7 août sous une accusation d’armes et munitions. Il a dû s’acquitter d’une caution de Rs 10 000 et doit signer une reconnaissance de dette de Rs 50 000.

Selon les explications de l’accusé, les douaniers lui ont dit qu’il pouvait procéder à l’importation pendant que son application pour le permis de port d’armes est traité. Michel Chauvineau est donc allé de l’avant et a importé  deux fusils de chasse, une carabine à air comprimé, un pistolet, deux boîtes de balles de plomb et 340 cartouches de munition. «J’en avais parlé à mon agent, et il m’a dit qu’un permis de port d’armes est requise pour ce type d’importation» aurait-il dit. Par la suite, il aurait signalé à la douane que ses affaires arriveraient avant l’octroi du permis. Les douaniers lui auraient conseillé d’aller de l’avant. Michel Chauvineau était accompagné de son avocat Taij Dabycharun. Mais en se rendant sur place pour le dédouanement hier, il a été arrêté.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires