Usage de faux: un policier retrouve la liberté

Avec le soutien de
C’est après sa comparution en cour de district de Port-Louis que le constable a été libéré ce mardi 7 août. 

C’est après sa comparution en cour de district de Port-Louis que le constable a été libéré ce mardi 7 août. 

Il a comparu en cour de district de Port-Louis ce mardi 7 août. Jean Louis Berny Barbot, un officier de police, âgé de 34 ans, qui est poursuivi sous une charge provisoire d’usage de faux a retrouvé la liberté. Il a dû s’acquitter d’une caution de Rs 7 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 300 000.

Cette affaire remonte au 19 mars 2014. Le constable est soupçonné d’avoir falsifié la signature d’une personne concernant un emprunt auprès de la Mauritius Civil Service Mutual Aid Association. 

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires