Coopérative de Vacoas: refroidi, l’acquéreur du terrain à Flic-en-Flac préfère ne pas se mouiller

Avec le soutien de
La Vacoas Popular Multi-Purpose Co-operative Society devra trouver un autre acheteur pour son terrain de 37 arpents à Flic-en-Flac.

La Vacoas Popular Multi-Purpose Co-operative Society devra trouver un autre acheteur pour son terrain de 37 arpents à Flic-en-Flac.

Retour à la case départ pour la Vacoas Popular Multi-Purpose Co-operative Society Ltd (VPMCS). L’acheteur du terrain de 37 arpents à Flic-en-Flac s’est désisté. En raison notamment des nombreuses controverses entourant la vente du terrain. 

C’est ce qu’explique la coopérative dans un communiqué, ce mardi 7 août. En fait, l’une des conditions attachées à l’acquisition du terrain en question était que ni les négociations, ni la vente ne devaient porter préjudice à la réputation de l’acheteur. Ce qui n’a toutefois pas été le cas. D’où la décision de l’acheteur de se retirer de la négociation.

Décision communiquée au board de la VPMCS le 20 juillet. Un coup dur pour la VPMCS, qui espérait, avec la vente de ce terrain de 37 arpents, remédier à une partie de ses problèmes de liquidités.

Des bâtons dans les roues

Pour rappel, le 24 avril, le leader de l’opposition avait axé sa Private Notice Question sur la coopérative et avait accusé le ministre Sunil Bolah d’ingérence. Depuis, l’Independent Commission against Corruption s’est intéressée à la VPMCS et y a même effectué une descente. De plus, fin juin, les comptes de la coopérative n’ont pas été approuvés à cause des contestations de certains membres autour de cette vente. 

Dans le communiqué, le board de la VPMCS accuse un petit groupe de membres de vouloir lui mettre des bâtons dans les roues. Estimant que ces derniers ont tout fait pour bloquer la vente du terrain. 

Qu’importe, le board ne compte pas baisser les bras. Dans le communiqué, il est précisé que tout sera fait dans les plus brefs délais pour relancer les procédures de vente de ce bien immobilier. Qui plus est, des mesures seront prises afin que la VPMCS soit dédommagée des torts subis suivant l’annulation de cette vente. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires