Community Shield: Agüero guide City vers la victoire

Avec le soutien de
Le Community Shield pour Manchester City vainqueur de Chelsea à Wembley, le 5 août 2018.

Le Community Shield pour Manchester City vainqueur de Chelsea à Wembley, le 5 août 2018.

La fin de la malédiction du champion: Pour la première fois depuis 2013, le champion d’Angleterre, Manchester City, a battu 2-0 le vainqueur de la FA Cup, Chelsea, pour remporter le Community Shield, dimanche à Londres.

Les hommes de Pep Guardiola, auteurs d’une saison exceptionnelle l’année dernière (100 points, 106 buts, 32 victoires en 38 journées), peuvent remercier Sergio Agüero, auteur d’un doublé (13e, 58e), qui leur a offert leur cinquième Super Coupe d’Angleterre, leur premier Community Shield depuis 2012.

De bon augure pour la saison à venir de Premier League puisque le dernier champion vainqueur de la Community Shield, Manchester United, avait ensuite conservé son titre national (2010-2011).

«La rencontre a été compliquée puisque nous n’avions que très peu de temps de préparation. Mais mes joueurs se sont montrés compétitifs. Chapeau bas alors», a réagi le technicien catalan, en faisant allusion au fait que certains de ses joueurs étaient engagés pour le Mondial-2018.

Oublié donc le Mondial, c’était jour de retour aux affaires à Wembley. A cinq jours du coup d’envoi de la Premier League, les recrues étaient d’ailleurs de sortie: Jorginho du côté des Blues; Riyad Mahrez du côté des Citizens.

Mais c’est bien un «ancien», le «Kun» Agüero, présent au club depuis 2011, qui a brillé au milieu des «Frenchy» Benjamin Mendy et Aymeric Laporte, titulaires au coup d’envoi.

L’Argentin en a également profité pour devenir le premier Citizen à marquer plus de 200 buts toutes compétitions confondues (201).

Les Citizens ont commencé leur nouvelle saison comme ils avaient terminé la précédente: par une démonstration.

Car les Blues, certes privés de ses piliers (Hazard, Kanté, Courtois...), n’ont jamais inquiété Claudio Bravo: Alvaro Morata (25e), le jeune Callum Hudson-Odoi (31e, 34e) ou Victor Moses (88e) n’ont pas su trouver le cadre. Insuffisant pour s’imposer.

Mais suffisant pour donner des migraines à Maurizio Sarri. Le nouveau coach de Chelsea n’a attiré qu’un seul joueur, son ancien milieu de terrain à Naples, Jorginho. Le mercato anglais se termine le 9 août à 16h00 GMT, à la veille de la première journée de Premier League. Le compte à rebours est lancé.

«Nous n’avons pas pu contrôler la rencontre. Et il nous reste beaucoup de chemin à faire (avant d’être compétitifs). Nous devons donc travailler. Ce n’est pas facile», a reconnu Sarri.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires