ADSU: l’opération charme du PM

Avec le soutien de
Le Deputy Commissioner of Police Choolun Bhojoo a bénéficié du soutien de Pravind Jugnauth malgré les critiques de la commission drogue envers l’ADSU.

Le Deputy Commissioner of Police Choolun Bhojoo a bénéficié du soutien de Pravind Jugnauth malgré les critiques de la commission drogue envers l’ADSU.

Les propos de Pravind Jugnauth au sujet du «bon» travail de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) surprennent. Ils interviennent une semaine après que les critiques à l’encontre de l’ADSU ont été étalées au grand jour dans le rapport de la commission d’enquête sur la drogue. Hier encore, lors d’une sortie à Vallée-des-Prêtres, Pravind Jugnauth a fait les yeux doux aux policiers qui font «leur travail honnêtement». «Il ne faut pas que les quelques officiers qui transgressent la loi donnent une mauvaise image à toute l’institution», a-t-il laissé entendre.

Samedi, à l’occasion de l’inauguration d’un espace bien-être, le Premier ministre avait tenu à féliciter le Deputy Commissionner of Police Choolun Bhojoo, le patron de la brigade antidrogue. Et s’il s’agissait en fait d’un discours calculé ?

Enquête policière

Certains auraient jugé que le Premier ministre s’est montré «trop pro-Lam Shang Leen». Depuis la parution du rapport, le moral des membres de l’ADSU serait au plus bas. Dans les milieux concernés, l’éventualité d’une opération go-slow, en signe de protestation, n’est pas à écarter. Ce qui pourrait expliquer pourquoi Pravind Jugnauth a choisi ce moment pour «amadouer» les officiers de cette unité et tenter de leur booster le moral.

Par ailleurs, le commissaire de police, Mario Nobin, confirme à l’express, qu’il a mis sur pied une équipe pour se pencher sur les critiques et recommandations faites à l’égard de la police. Il n’a toutefois pas souhaité faire davantage de commentaires à ce sujet. Cette équipe sera chargée de faire la lumière sur la perquisition faite au domicile d’Asvin Bhoyroo, en octobre dernier. Paul Lam Shang Leen et ses deux assesseurs se sont notamment interrogés sur cette démarche de la police quelques jours après que le «témoin mystérieux» ait signifié son intention de collaborer avec l’instance.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires