Il y a 36 ans: Anerood Jugnauth en Libye et Harish Boodhoo PM par intérim

Avec le soutien de
Le Vice Premier ministre Harish Boodhoo assure l’intérim au poste de Premier ministre.

Le Vice Premier ministre Harish Boodhoo assure l’intérim au poste de Premier ministre.

Le 4 août 1982

A partir du 4 août 1982, le Vice Premier ministre Harish Boodhoo assure l’intérim au poste de Premier ministre. Anerood Jugnauth, le chef du gouvernement Mouvement Militant Mauricien-Parti Socialiste Mauricien (MMM-PSM) est en mission à Tripoli. Il participe au sommet de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) qui a lieu, cette année-là dans la capitale Lybienne. 

Anerood Jugnauth, nouveau Premier ministre de Maurice, depuis un mois et demi seulement est reçu en grande pompe à Tripoli. Il est accueilli à sa descente d’avion par le chef de l’Etat libyen en personne. Le chef du gouvernement mauricien passe en revue une garde d’honneur et le lendemain, il est reçu en tête-à-tête par Mouammar Khadafi. 

En ce temps, Maurice et la Libye entretiennent des relations privilégiées. Toutefois, un an et demi plus tard, en 1984, l’ambassadeur libyen, Ibrahim Al Jaddy  et ses collaborateurs sont expulsés. Anerood Jugnauth ordonne la fermeture de l’ambassade lybienne, à Floréal . Elle est restée close jusqu’aujourd’hui.

Quant à Harish Boodhoo, ce premier intérim au poste de Premier ministre, sera le seul qu’il effectuera. Lors d’une mission à l’étranger d’Anerood Jugnauth, avant août 1983, il reste chez lui, se portant malade et laisse la place à Paul Bérenger, alors troisième dans la hiérarchie gouvernementale. Par la suite, Boodhoo ne sera plus vice Premier ministre après les élections d’août 1983. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires