3e Heritage Trail 2018: du beau monde pour l’épreuve la plus ardue du calendrier

Avec le soutien de
Simon Desvaux de Marigny, ultra-trailer, responsable de la section trail au sein des Moka Rangers et organisateur de belles courses.

Simon Desvaux de Marigny, ultra-trailer, responsable de la section trail au sein des Moka Rangers et organisateur de belles courses.

La troisième édition de l’Heritage Trail, dont l’ambition est de devenir une course référence dans l’océan Indien, a lieu le dimanche 12 août dans le sud-ouest de l’île. Il réunit un plateau de coureurs réputés, français et réunionnais, qui se mesureront sur l’épreuve-reine de 55 km dont les 3 400 mètres de dénivelé positif la positionnent comme le trail le plus ardu du calendrier mauricien. La course principale sera un tremplin qualificatif pour l’UTMB (27 août-2 septembre 2018).

De 42 kilomètres et 2 000 mètres de dénivelé positif, l’effort le plus long au programme passe cette année à 55 kilomètres et 3 400 mètres de dénivelé positif, ce qui classe l’Heritage Trail comme le plus grand défi du calendrier mauricien. Il comprendra un passage par trois sommets à plus de 600 mètres d’altitude – Mont-sur-Mont, Piton de la Petite-Rivière-Noire et Parakeet – ainsi que par le Parc National.

«Les trois courses sont tout aussi importantes les unes que les autres. Mais je ne cache pas que la coursereine sera le 55 kilomètres. Personnellement, je pense avoir dessiné la course la plus dure du pays, valeur du jour. On verra les commentaires après !», souligne Simon Desvaux de Marigny, organisateur de l’événement. «Les coureurs auront à bien se préparer. Je pense à ceux qui vont faire une des courses du Grand Raid à la Réunion. Ce parcours sera idéal pour leur préparation.»

«L’heritage trail a trouvé son identité»

Outre les modifications apportées à l’épreuve principale, le point de départ du 10 km et du 21 km changera aussi. «Les départs des deux courses se feront aux lodges de la Réserve de Frédérica. La principale raison de ces changements est d’éviter les premiers kilomètres dans les champs de canne et sur le bitume. Avec ces changements, je pense que l’Heritage Trail a trouvé son identité maintenant », soutient Simon Desvaux de Marigny.

La troisième édition de l’Heritage Trail réunit un plateau prestigieux : Cédric Fleureton, champion de France de Montagne 2015, 2016 et 2017, viendra défendre son titre. Mais cette fois, il y aura une belle concurrence avec la présence de Ludovic Pommeret, vainqueur de l’UTMB 2016 et deuxième du Grand Raid de la Réunion en 2009 et 2014. Il y aura aussi de très bons coureurs réunionnais, à l’instar de Freddy Thévenin, deuxième du Grand Raid de la Réunion 2013 et troisième à l’Ultra-Trail World Tour 2015, Stéphane Odules, un habitué des podiums et des Top 10 à la Réunion, et Romain Fontaine, huit fois champion de France de course en montagne et premier champion de France de kilomètre vertical en juillet 2013. Les gagnants de l’UTOP 65 km seront aussi présents sur le 55 kilomètres sans oublier les locomotives locales Vishal Ittoo, Jean Will Smith et Romain Bayol.

Chez les femmes, Claire Nédélec reviendra défendre son titre. Vainqueure du Trail de L’Arc-en- Ciel et cinquième au championnat de France de trail long cette année, elle est en grande forme. Alexandra Clain, vainqueure du Royal Raid 80 l’année dernière et du Royal Raid 15 km cette année, et vainqueure récemment du Dodo Trail 80 en 7h54’31, lui donnera la réplique en compagnie des meilleures Mauriciennes. Sur les formats du 21 km et du 10 km, la bagarre devrait se dérouler entre les coureurs locaux.

Le descriptif des trois courses

10 km

Le départ sera donné aux lodges de Frédérica. Plus de bitume ni de champs de canne ! Les coureurs resteront dans la réserve de Frédérica, direction Watook. Après 3 km, ils sortent de la réserve par le portail qui se trouve au bas de Watook (avant les champs de canne). Ils entrent alors dans la réserve de Sentier Goyaves. Ils parcourent quelque 3,5 km jusqu’au kiosque, le point culminant de la course, puis ils descendent vers l’arrivée au C-Beach Club où une ambiance de folie et un buffet 5-étoiles les attendent.

21 km

Le départ sera donné aux lodges de Frédérica, fini les champs de canne ! Les coureurs feront une douzaine de kilomètres dans la réserve de Frédérica avant d’en sortir par le même portail que celui utilisé par les coureurs du 10 km. À partir de là, ce sera le même tracé que celui du 10 km. Les coureurs entreront dans la réserve de Sentier Goyaves, passeront par le kiosque, puis se laisseront descendre vers l’arrivée au C-Beach Club où les attendent une ambiance de folie et un buffet 5-étoiles.

55 km

Comme ce fut le cas l’année dernière, les coureurs prendront le départ à la carrière de sable de Baie-du-Cap. Ils passeront par le sommet de Mont-sur-Mont avant d’arriver au restaurant Le Chamarel. Ils prendront ensuite la direction du Piton de la Petite- Rivière-Noire pour ensuite basculer de l’autre côté. Ils passeront alors par le sommet de Parakeet, puis les chasses privées de Chamarel. Ils entreront enfin dans la réserve de Sentier Goyaves, pour ensuite rallier l’arrivée au C-Beach Club.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires