Que sont-ils devenus ? Deva Armoogum: «J’ai toujours rêvé de créer une ferme écologique»

Avec le soutien de
Deva Armoogum, ancien directeur de la CNT, de la MHC et ex-président de la STC.

Deva Armoogum, ancien directeur de la CNT, de la MHC et ex-président de la STC. 

La riche carrière de Deva Armoogum ne l’a nullement éreinté. «Il n’a jamais été question, pour moi, de rester inactif après l’âge de la retraite», affirme-t-il. En effet, le gestionnaire retraité s’est recyclé dans la permaculture.

C’est quoi la permaculture ? «C’est l’agriculture écologique. C’est travailler avec la nature et ne pas faire intervenir des intrants comme les fertilisants», explique le retraité âgé de 68 ans. Il ajoute qu’il faut travailler avec la nature et lui permettre de faire sa propre régénération.

En 2012, Denis Madeleine, un Mauricien établi en Australie, vient initier ses compatriotes à la permaculture. Deva Armoogum s’inscrit aux cours que Denis Madeleine assure à Mahébourg. Puis, trois ans plus tard, il suit le cursus en ligne assuré par Geoff Lawton, un Australien spécialiste de la permaculture.

Deva Armoogum porte en lui ce désir de travailler la terre depuis sa tendre enfance. «Mes oncles m’ont initié au jardinage. Mais celui qui m’a inculqué la passion de la nature, c’est Clovis Vellin, mon prof de géographie au collège Royal de Port-Louis.» Deva et ses camarades de classe, dont Kishore Mundil, Pierre Yin et Georges Lim Fat, fondent un gardening club avant de rejoindre l’Association des Young Farmers qu’animait Clovis Vellin.

Cependant, comme il est d’extraction modeste, Deva Armoogum ne peut partir à l’étranger pour des études dans son domaine de prédilection. Il se joint à la fonction publique et entreprend parallèlement des études en finances à l’université de Maurice.

En 1980, le secteur du transport est secoué par des grèves. La Vacoas Transport et d’autres compagnies déposent le bilan. Le gouvernement décide de créer la Compagnie nationale de transport (CNT). Une équipe de cadres du ministère des Finances est affectée à la nouvelle structure. Deva Armoogum en fait partie.

Très vite, il devient le bras droit du Pr Partha Sarathi, un étranger qui assume les fonctions de directeur de la CNT. Deva Armoogum ne cache pas son admiration pour l’expert Partha Sarathi. «J’ai tout appris de lui», admet-il. Notre interlocuteur dit garder un très bon souvenir de son passage à la CNT. «C’est mon meilleur souvenir en termes d’expérience professionnelle. Mervyn Coombes, le président du conseil d’administration, et les autres membres ont fait preuve de compétence et de dévouement.» Le retraité regrette de ne pas trouver des techniciens du même calibre aujourd’hui dans les corps parapublics.

Au départ du Pr Partha Sarathi, Deva Armoogum fera deux ans d’intérim à la direction générale de la CNT. Puis, il passera à d’autres corps parapublics. Il sera tour à tour Managing Director de la Mauritius Housing Company (MHC) et président de la State Trading Corporation (STC). L’expert-comptable a présidé aux destinées de plusieurs corps parapublics sous différents gouvernements. Ses nominations reposent sur ses compétences. Deva Armoogum est un professionnel qui n’a jamais eu d’affiliation politique.

En 2001, l’administrateur public fait le saut vers le privé. Il devient Partner au sein du cabinet d’expertise comptable KPMG et y restera jusqu’à 2012. Il prend alors sa retraite pour se consacrer à sa passion et réaliser son rêve d’enfant, le Dreamland Farm.

Son parcours 

1980-1987 : Manager à la CNT ; 

1988-1993 : Consultant Peat Marwick ; 

1993-1996 : Managing Director à la MHC ; 

1996-2000 : Président de la STC ; 

2001-2012 : Partner chez KPMG ; 

2009-2012 : Président de l’Institute of Internal auditors ; 

2012-2013 : Président du Mauritius Institute of Directors ; 

2014 : Promoteur de Dreamland Farm. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires