Chinatown: des malfrats s’attaquent à Tang Loon, le dragon en gestation

Avec le soutien de
Des fils placés à l’intérieur des bouteilles en plastique ont été coupés.

Des fils placés à l’intérieur des bouteilles en plastique ont été coupés.

Pour le moment, seule sa tête a pris forme. Mais déjà, il a fait l’objet de convoitise. Tang Loon, «le plus grand dragon d’Afrique» a été attaqué dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 août. Des fils placés à l’intérieur des bouteilles en plastique ont été coupés.

Des fils placés à l’intérieur des bouteilles en plastique ont été coupés.

«Hier matin, nous avons vu que Tang Loon, le dragon du New Chinatown Foundation-Port-Louis, a, de lui-même, vaillamment réussi, à repousser une attaque des envahisseurs durant la nuit. Même si les forces de l’ennemi ont agi en silence, Tang Loon a subi des dommages minimes, principalement grâce à la Grande Muraille de Chinatown !» ont raconté les membres de la New Chinatown Foundation, de manière imagée, sur le page Facebook le vendredi 3 août.

Des fils placés à l’intérieur des bouteilles en plastique ont été coupés.

Et selon nos informations, les malfrats auraient aussi tenté de faire tomber Tang Loon. Heureusement que les artistes qui sont derrière sa conception, l’avaient accroché solidement à des murs. Contacté, un membre de la fondation explique qu’aucune suite n’a été donnée à cet acte malveillant. 

«Nous n’avons rien fait si ce n’est qu’activer les caméras qui se trouvent autour de l’œuvre artistique», explique-t-il. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires