Décès de Miko: la police soupçonne un «foul play»

Avec le soutien de
La mère de la victime a consigné une déposition poste de police de Trou-d’eau-Douce.

La mère de la victime a consigné une déposition poste de police de Trou-d’eau-Douce.

Consternation au domicile de la famille Marie, à Trou-d’Eau Douce. Le décès de Louis Christophe Michaël Marie, affectueusement appelé Miko, a été confirmé vendredi matin. Selon les médecins, l’homme de 40 ans était déjà mort lorsque sa famille l’emmenait à l’hôpital de Flacq. L’autopsie pratiquée a conclu à un oedème cérébral.

Rosemay Marie, la mère de la victime, ayant déposé une plainte au poste de Trou-d’Eau-Douce, la police a ouvert une enquête. Celle-ci soupçonne d’ailleurs un foul play. Louis Christophe Michaël Marie avait été retrouvé par des passants, mercredi matin, inconscient à proximité du dispensaire de Trou-d’Eau-Douce.

Selon les proches de Louis Christophe Michaël Marie, lorsque ce dernier a été conduit par la police à son domicile mercredi, il avait plusieurs blessures sur le corps, et certaines ressemblaient même à des brûlures. «Lorsqu’il est arrivé, j’ai tout de suite fait appeler mon fils et ma fille pour le transporter à l’hôpital au plus vite», raconte Rosemay Marie, accablée par la mort de son fils.

 
 

Arrivé à l’hôpital, poursuit-elle, Louis Christophe Michaël Marie a été soumis à une radio, mais les médecins n’ont pas vu d’os fracturé. «Ils lui ont alors fait des pansements et poser une attelle avant de le renvoyer à la maison.»

Malgré les pansements et les médicaments, Louis Christophe Michaël Marie se plaignait de douleurs durant la nuit de jeudi à vendredi, déplore Rosemay Marie. Face à la situation, cette dernière décide de le ramener à l’hôpital. Mais hélas, ce fut trop tard, pleure-t-elle.

Louis Christophe Michaël Marie, l’avant-dernier d’une fratrie de dix frères et soeurs, était chômeur et souffrait de troubles mentaux, selon ses proches. D’ajouter toutefois qu’il était une personne joviale. Il aimait jouer de la guitare. «C’était son passe-temps favori», confie sa mère.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires