«Démission refusée» de Thierry Henry: quand le cerveau nous joue des tours…

Avec le soutien de
Le ministre mentor et le leader de l’opposition se sont accusés mutuellement de mentir, mardi au Parlement.

Le ministre mentor et le leader de l’opposition se sont accusés mutuellement de mentir, mardi au Parlement. 

Le député PMSD Thierry Henry, impliqué dans un accident mortel en 2016, a-t-il voulu démissionner ? Le leader de l’opposition soutient que oui, mais que sir Anerood Jugnauth, alors Premier ministre, n’a pas accepté. SAJ maintient, lui, que cela ne s’est pas passé ainsi. 

Qui dit vrai ? Ni l’un ni l’autre ne se sont expliqués davantage à ce sujet. Ce qui nous amène à deux hypothèses. Problème de mémoire sélective ? Ou alors serait-ce tout simplement des «faux souvenirs» dus à la fatigue, les séances parlementaires durant jusqu’aux petites heures depuis quelque temps ? 

Dans une récente étude américaine, il a, en effet, été démontré que la fatigue favorise la formation de «faux souvenirs». Et, en 2013, une équipe de l’université d’Utrecht aux Pays-Bas avait démonté qu’il est possible pour le cerveau de créer de faux souvenirs dans certaines conditions.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires