Un Américain de 38 ans vole un requin dans un aquarium

Avec le soutien de
Capture d'écran d'une vidéosurveillance après le vol d'un requin-buffle par un homme (en bas à droite) à l'aquarium de San Antonio (Texas), diffusée le 31 juillet 2018.

Capture d'écran d'une vidéosurveillance après le vol d'un requin-buffle par un homme (en bas à droite) à l'aquarium de San Antonio (Texas), diffusée le 31 juillet 2018.

Un Américain de 38 ans a reconnu avoir dérobé un petit requin dans un aquarium de San Antonio (Texas) en le plaçant dans un seau puis dans un landau, et a été inculpé pour vol, a rapporté mardi le San Antonio Express-News.

La police a retrouvé l’animal lundi soir, soit deux jours après son enlèvement en pleine journée.

Des images de vidéosurveillance visibles sur internet montrent une personne retirant l’animal d’une quarantaine de centimètres de son bassin, au milieu d’un grand nombre de visiteurs. D’autres images montrent trois personnes prenant la fuite dans un pick-up rouge tandis que des membres du personnel de l’aquarium se dirigent vers eux.

La police a retrouvé le véhicule et a pu remonter la piste jusqu’à Antone Shannon, d’après le journal.

L’homme «avait beaucoup de différents animaux marins chez lui, il savait vraiment ce qu’il faisait», a indiqué Joseph Salvaggio, chef de la police de Leon Valley, à la presse.

Le requin-buffle était en bonne santé et a été placé en quarantaine.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x