Cycliste tué: le DPP conteste la condamnation d’un mois de prison

Avec le soutien de
Dheeraj Takooree avait mortellement percuté, à bord de son véhicule, le cycliste Jérome Joseph Alain Tennant.

Dheeraj Takooree avait mortellement percuté, à bord de son véhicule, le cycliste Jérome Joseph Alain Tennant.

Le Directeur des poursuites publiques (DPP) a déposé son appel au greffe de la Cour suprême, vendredi. Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, conteste la condamnation d’un mois de prison de la cour intermédiaire infligée à Dheeraj Takooree, le mercredi 18 juillet. Ce dernier était dans un état d’ébriété lorsqu’il a mortellement percuté le cycliste Jérôme Joseph Alain Tennant et blessé David Bathfield et Philippe Colin, à Nouvelle-France, le 10 mai 2012.

Dans son document, le DPP fait le lien entre l’affaire Gordon Lennon et celle de Dheeraj Takooree. Il rappelle que Lennon avait mortellement percuté un policier qui était à motocyclette, le 23 décembre 2012, à Flic-en-Flac. Le conducteur était sous l’effet de l’alcool lors de l’accident. Poursuivi devant la cour intermédiaire, il avait écopé de Rs 50 000 d’amende. Le DPP avait fait appel. Mais la cour a maintenu l’amende.

Dans le cas de Dheeraj Takooree, indique Me Satyajit Boolell, il était également sous l’influence de l’alcool. De faire ressortir que le conducteur ne s’est pas arrêté après l’accident, laissant sur place le cycliste accidenté. Aussi, il ne s’est pas rendu à la police après le drame. Le DPP souligne que de par sa conduite imprudente et négligente, Dheeraj Takooree a ruiné la vie et le bonheur de trois familles impliquées dans cet accident. Me Satyajit Boolell est d’avis que la magistrate aurait dû prendre tous ces faits en considération avant de condamner à un mois de prison Dheeraj Takooree.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires