Le ministère du logement enquête sur la location des maisons de la NHDC

Avec le soutien de
Certains propriétaires des maisons de la NHDC loueraient leur domicile à des particuliers, comme ici à Pointe-aux-Piments. ©Doreck Clair

Certains propriétaires des maisons de la NHDC loueraient leur domicile à des particuliers, comme ici à Pointe-aux-Piments. ©Doreck Clair

Des lettres de dénonciation envoyées au ministère du Logement et des terres poussent le ministre Mahen Jhugroo à réagir. Il promet des sanctions sévères contre certains propriétaires des maisons de la National Housing Development Co. Ltd (NHDC Ltd) qui louent ces habitations. Cette pratique illégale a cours dans des régions côtières, à l’instar de Pointe-aux-Piments ou Mon-Choisy.

«Nous prendrons des actions juridiques contre ceux qui vont contre la loi. J’ai initié une enquête. Nous serons sans pitié. Dans un premier temps, les documents des propriétaires seront étudiés. Et je mets en garde ceux qui ont faussé les critères», a déclaré Mahen Jhugroo, le lundi 30 juillet, à l’express.

Les données démontrent que ce sont surtout les maisons des régions proches de la mer qui sont louées. Ces maisons ne seraient habitées que pendant les week-ends. À Pointe-aux-Piments, une habitante rencontrée sur place confie que les propriétaires habitent à Notre-Dame ou encore à Triolet. «Ils ne viennent que les week-ends. Ces maisons, ils les utilisent comme des bungalows.»

L’habitante de Pointe-aux-Piments ne peut affirmer si les propriétaires les louent à d’autres personnes. «Je ne peux vous le certifier, mais il est vrai que souvent nous rencontrons ici des personnes que nous ne connaissons pas.»

Le constat est le même à Mon-Choisy. Une habitante de Rivière-du-Rempart avoue qu’elle passe quelques jours ici, loin du train-train quotidien. «Nous venons ici pour nous détendre. Ma voisine, qui a un duplex, le loue à qui le veut. Actuellement, elle fait des travaux de rénovation. Cela fait quelques mois qu’elle n’est pas venue à Maurice, elle habite en Europe.»

Or, selon les critères de la NHDC, il est interdit de louer les maisons et encore moins d’être propriétaire de deux lotissements. Au ministère, on compte appliquer une politique de zéro tolérance.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires