Meurtre de Shyam Ramgoolam: les proches du boutiquier réclament la peine de mort

Avec le soutien de
C’est sous forte escorte policière que la reconstitution des faits s’est faite, ce lundi 30 juillet, à Vallée-des-Prêtres.

  C’est sous forte escorte policière que la reconstitution des faits s’est faite, ce lundi 30 juillet, à Vallée-des-Prêtres.    

«Bandits, kriminel… bizin pandi zot !» a scandé la foule présente pour assister à la reconstitution du meurtre de Shyam Krishna Ramgoolam, ce lundi 30 juillet. Sailesh L’Aiguille et Shaffick Peerhamud, deux des quatre suspects arrêtés dans cette affaire, ont expliqué aux limiers de la Major Crime Investigation Team les circonstances ayant mené à l’agression mortelle du boutiquier de 71 ans, le vendredi 13 juillet.

Cet exercice, qui a eu lieu sous la supervision des éléments de la Special Supporting Unit, s’est déroulé sans anicroche malgré une foule hostile. Les proches de la victime qui ont assisté à la scène ont réclamé la peine de mort pour les criminels.

 
 

Les deux suspects ont expliqué qu’ils avaient l’intention de cambrioler le commerce et que ce n’était pas leur intention d’agresser Shyam Krishna Ramgoolam et son fils Arvinsingh. Cela, bien qu’ils aient été armés de sabres.

Sailesh L’Aiguille et Shaffick Peerhamud ont raconté que face à la résistance des Ramgoolam, ils n’ont eu d’autre choix que d’agresser les deux hommes et prendre la fuite. Le fils de la victime est toujours admis à l’hôpital et se remet de ses blessures.

Les deux autres suspects arrêtés dans le cadre du meurtre, Darren Permal et Thierry Michel Leeroy Lebon, devraient participer, eux aussi, à une reconstitution des faits dans les jours à venir. Ils font l’objet d’une accusation provisoire de complot.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires