Recordman des «unsolicited visits» en prison: Kailash Trilochun agace Jadoo-Jaunbocus

Avec le soutien de
Roubina Jadoo-Jaunbocus n’est pas d’accord avec les conclusions de la commission drogue sur Me Kailash Trilochun.

  Roubina Jadoo-Jaunbocus n’est pas d’accord avec les conclusions de la commission drogue sur Me Kailash Trilochun.  

Roubina Jadoo-Jaunbocus dénonce le «traitement différent» dont a bénéficié Kailash Trilochun. D’autant qu’il détiendrait le record du nombre d’«unsolicited visits» à des prisonniers. Or, dans son rapport, rendu public vendredi 27 juillet, la commission d’enquête sur la drogue n’a pas recommandé d’enquête sur son cas.

«On parle d’‘unsolicited visits’ pour moi aussi. Ce sont les mêmes conditions, non ?» a martelé Roubina Jadoo-Jaunbocus hier, samedi 28 juillet, face à la presse. Dans le sillage du rapport de la commission d’enquête sur la drogue, elle a dû démissionner comme ministre de l’Égalité du genre, vendredi.

«Il a maintenu qu’il n’a jamais fait d’‘unsolicited visits’ et que dans certains cas, il travaillait avec Roubina Jadoo-Jaunbocus.» 

L’occasion d’aller voir d’un peu plus près ce que dit la commission Lam Shang Leen sur Me Kailash Trilochun. D’emblée, la commission d’enquête fait ressortir qu’il serait, en effet, le recordman des «unsolicited visits» à des prisonniers. «He topped the hit parade of unsolicited visits in the number of visitors seen in one day.»

Entre le 13 février 2009 et 2011, est-il écrit dans le rapport, l’homme de loi s’est rendu à 13 reprises à la prison et à rencontré 190 détenus, dont la plupart incarcérés pour des délits liés au trafic de drogue. «En une occasion, il a rencontré 41 détenus», constatent l’ex-juge Lam Shang Leen et ses assesseurs. Qui ajoutent que selon les informations fournies par les services pénitentiaires, les prisonniers concernés, dont certains avaient déjà des avocats, n’avaient pas sollicité ses services au préalable. Parmi les détenus à qui il a rendu visite, Peroomal Veeren et Siddick Islam.

Appelé à s’expliquer, Me Kailash Trilochun a insisté qu’il n’avait aucune arrière-pensée en ce faisant. L’ex-juge Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs se demandent toutefois si c’était vraiment le cas ou «s’il courait après la poule aux oeufs d’or». Me Kailash Trilochun, qui a cessé ses visites en prison en 2014, a également souligné qu’il n’a jamais représenté Peroomal Veeren. «Il a maintenu qu’il n’a jamais fait d’‘unsolicited visits’ et que dans certains cas, il travaillait avec Roubina Jadoo-Jaunbocus.» 

«Was Mr. Trilochun misled by his senior to attend to those prisoners, the Commission has no information.»

À ce propos, la commission Lam Shang Leen fait valoir que la plupart des prisonniers à qui Roubina Jadoo-Jaunbocus avait rendu visite n’étaient pas ses clients. «Was Mr. Trilochun misled by his senior to attend to those prisoners, the Commission has no information.»

L’ex-juge Lam Shang Leen et ses assesseurs, Ravind Domun et Sam Lauthan ont également tenu à saluer l’attitude de Me Kailash Trilochun pendant son audition. «Cela montre le respect qu’il a pour la Commission et ses seniors auraient dû avoir fait preuve de la même attitude.» Et au vu des explications fournies par l’homme de loi, la commission drogue a recommandé qu’il ne fasse l’objet d’aucune enquête. Estimant que «l’avocat aurait très bien pu bénéficier du laxisme du système pénitentiaire».

Une opinion que ne digère visiblement pas Roubina Jadoo-Jaunbocus…

Publicité
Publicité

Le rapport de la commission d’enquête sur la drogue a été rendu public vendredi 27 juillet. Et les répercussions sont nombreuses. Le barreau notamment y est mis à mal ; les noms de plusieurs avocats, dont Me Raouf Gulbul, sont cités, la commission Lam Shang Leen recommandant des enquêtes approfondies. Le gouvernement n’est pas non plus sorti indemne. Cités dans le rapport, la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus et le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry ont dû «step down». Diverses institutions sont également montrées du doigt.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires