Commission d’enquête sur la drogue: «Paul Lam Shang Leen enquêtera sur la disparition de 16 kilos d’héroïne aux Casernes»

Avec le soutien de
L’ancien juge devra faire la lumière sur la drogue disparue aux Casernes.

L’ancien juge devra faire la lumière sur la drogue disparue aux Casernes.

Un comité interministériel se penchera sur les conclusions du rapport Lam Shang Leen. Alors que Fazila Jeewa-Daureeawoo assurera l’intérim à l’Égalité du genre.

Paul Lam Shang Leen n’aura pas l’occasion de souffler. Après avoir présidé la commission d’enquête sur la drogue, l’ex-juge devra se pencher sur la disparition des 16 kilos d’héroïne aux Casernes centrales. C’est ce qu’a annoncé Pravind Jugnauth lors de sa conférence de presse, hier. Conférence pendant laquelle il a annoncé la démission de Roubina Jadoo-Jaunbocus et de Sanjeev Teeluckdharry en tant que ministre de l’Égalité du genre et Deputy Speaker, respectivement.

C’est le Premier ministre (PM) lui-même qui a demandé cette faveur à Paul Lam Shang Leen. «Nous prenons cela très au sérieux», a lancé Pravind Jugnauth. Un comité interministériel sera aussi mis en place pour se pencher sur les recommandations du rapport Lam Shang Leen. «Je présiderai moi-même ce comité», a fait valoir le PM. Il ne s’est, cependant, pas attardé sur les priorités de ce comité. «Ce n’est pas comme si c’était du nouveau. C’est un travail qu’on fait depuis le tout début», a-t-il ajouté. Avant d’avouer n’avoir pas encore eu le temps de lire le rapport au complet.

Lors de la conférence de presse, Pravind Jugnauth a, en outre, expliqué que Roubina Jadoo-Jaunbocus et Sanjeev Teeluckdharry ont euxmêmes proposé de «step down» dans le sillage du rapport de la commission d’enquête sur la drogue. Ils demanderont, a-t-il précisé, une «judicial review» du rapport.

Publicité
Publicité

Le rapport de la commission d’enquête sur la drogue a été rendu public vendredi 27 juillet. Et les répercussions sont nombreuses. Le barreau notamment y est mis à mal ; les noms de plusieurs avocats, dont Me Raouf Gulbul, sont cités, la commission Lam Shang Leen recommandant des enquêtes approfondies. Le gouvernement n’est pas non plus sorti indemne. Cités dans le rapport, la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus et le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry ont dû «step down». Diverses institutions sont également montrées du doigt.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires